Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Rosberg exaspéré par Ferrari – "Même les écuries de F3 font un meilleur travail"
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Rosberg exaspéré par Ferrari – "Même les écuries de F3 font un meilleur travail"

Rosberg exaspéré par Ferrari – "Même les écuries de F3 font un meilleur travail"

Actualités F1

Rosberg exaspéré par Ferrari – "Même les écuries de F3 font un meilleur travail"

Rosberg exaspéré par Ferrari – "Même les écuries de F3 font un meilleur travail"

L'ancien champion de F1, Nico Rosberg, a analysé la nouvelle bévue de la Scuderia Ferrari lors du Grand Prix des Pays-Bas. Charles Leclerc et Carlos ont une nouvelle fois été les victimes des errements de la firme italienne.

Nico Rosberg n'y est pas allé avec le dos de la cuillère et a déclaré que "même les équipes de Formule 3 pouvaient faire un meilleur travail que la Scuderia Ferrari."

Red Bull - Porsche : Horner aurait-il intérêt à temporiser ?Lire plus

Charles Leclerc a terminé troisième après être parti deuxième à Zandvoort, piégé par l'entrée en piste de la voiture de sécurité. Du côté de Carlos Sainz, la Scuderia a fait de sa course un cauchemar.

Carlos Sainz s'était aligné en troisième position sur la grille de départ et luttait pour trouver son rythme avec les pneus tendres.

Lors de son premier arrêt aux stands, les mécaniciens présents autour de la F1-75 n'avaient sorti que 3 pneus sur 4. Cet arrêt aux stands, réalisé dans la précipitation, a fait perdre plus d'une dizaine de secondes au pilote espagnol.

Revenant sur ce nouveau désastre, Rosberg a déclaré à Sky Sports F1 : "Oh mon Dieu, et Mattia Binotto continue de dire 'Non, nous n'avons pas besoin de faire des changements. Tout se passe bien' ".

"Ce n'est pas possible. Même les équipes de Formule 2 ou de Formule 3 font un meilleur travail sur leur stratégie et leurs arrêts au stand."

"Vous entrez dans les stands et il n'y a pas de pneus dans une course normale ? À un moment donné, ils doivent vraiment commencer à faire des changements."

Haas : Ricciardo ou Herta ? Ce choix est facile !Lire plus

La course de Sainz est allée de mal en pis lorsqu'il a ensuite reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir été relâché de son stand au nez et à la barbe de Fernando Alonso. Cette décision semble toutefois bien sévère puisque le pilote de la Ferrari avait, dans un premier temps, voulu éviter les mécaniciens McLaren.

"Au-delà de ça, leur voiture est juste un peu hors du rythme maintenant, surtout pendant les courses", a ajouté Rosberg.

"Nous l'avons vu à Spa et nous l'avons encore vu ici, ils commencent à perdre du rythme face à la concurrence."

"Ils doivent s'assurer qu'ils continuent à développer la voiture dans la bonne direction", a conclu le champion du monde de F1 2016.

Ontdek het op Google Play