Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
GP des Pays-Bas : Verstappen intouchable devant son public

GP des Pays-Bas : Verstappen intouchable devant son public

Actualités F1

GP des Pays-Bas : Verstappen intouchable devant son public

GP des Pays-Bas : Verstappen intouchable devant son public

Quinzième manche de cette saison 2022 de Formule 1 et victoire de Max Verstappen à l'issue du Grand Prix des Pays-Bas ! Nouvelle victoire pour le champion du monde en titre qui a devancé un George Russell malin et un Charles Leclerc déçu.

Le bon envol de Leclerc et la bonne défense de Verstappen

À l'extinction des feux, Charles Leclerc avait presque réussi à se porter à la hauteur de la Red Bull de Max Verstappen. Cependant, le champion du monde en titre a intelligemment fermé la porte pour protéger sa première place.

Mick Schumacher et Yuki Tsunoda sont les perdants de ce départ à Zandvoort. En effet, l'allemand a perdu deux places dès le premier tour, dépassé par Ocon et Stroll.

Au premier virage Lewis Hamilton a tenté de s'infiltrer à l'intérieur de la Ferrai de Carlos Sainz, manquant de peu l'accrochage. Les deux hommes se sont battus pendant de nombreux tours, laissant filer les deux hommes de tête, Verstappen et Leclerc.

Celui qui animait les débats en ce début de Grand Prix était Fernando Alonso qui bien aidé du DRS est allé dépasser coup sur coup des deux AlphaTauri de Pierre Gasly et de Yuki Tsunoda pour prendre la 11eme position.

Énième erreur stratégique de la Scuderia Ferrari

Pierre Gasly et Daniel Ricciardo ont été les deux premiers pilotes à passer par la voix des stands pour chausser des pneus médiums. Très agressif en ce début de course, Fernando Alonso et son équipe ont fait le choix de passer sur la gomme dure, stratégie très audacieuse de la part d'Alpine.

Alors que la valse des arrêts battait son plein, Sainz a perdu beaucoup de temps et probablement sa troisième place après une énième erreur de la Scuderia Ferrari. Le pneu arrière gauche de la F1-75 de Sainz n'était tout simplement pas entre les mains du mécanicien, 12,7 d'immobilisation.

Alors que le leader de la course annonçait à sa radio que ses pneus tenaient le coup, Charles Leclerc a préféré passer sur la gomme médium. Un tout plus tard, à la fin du 18eme tour, Max Verstappen a décidé de couvrir la stratégie de Ferrari. On retrouvait alors, à cet instant de la course, les deux Mercedes d'Hamilton et de Russell en tête du Grand Prix des Pays-Bas.

Statuquo à la mi-course

Au 28eme tour de la course, Max Verstappen a facilement réussi à se défaire de la Mercedes de George Russell. Devant le Batave, Il ne restait plus que Lewis Hamilton. La confrontation en piste entre les deux anciens rivaux n'a pas eu lieu puisque le septuple champion du monde anglais a fait le choix de passer aux stands pour chausser un train de gomme dure. Lewis Hamilton avait donc en tête de ne faire qu'un seul arrêt lors du GP des Pays-Bas.

Après cette première valse d'arrêts, Max Verstappen menait toujours la course. Il devançait Charles Leclerc avec huit secondes d'avance. Suivaient alors Sergio Perez en pneus médiums et les deux Mercedes, seules voitures du top 5 avec des gommes dures.

Au 36eme tour, alors que Lewis Hamilton revenait à grandes enjambées sur la Red Bull de Sergio Perez, le mexicain a failli s'accrocher avec l'anglais. Un tour plus tard, Hamilton a fait sauter le bouchon Perez reprenant de fait la troisième position du Grand Prix. Au 39eme tour, le pilote mexicain s'est une nouvelle fois fait dépasser au premier virage par une Mercedes, celle de George Russell.

L'abandon de Bottas dynamise la fin de course

Au 44 eme tour de la course, Yuki Tsunoda a été vu à l'arrêt dans un virage, provoquant de fait le déploiement du drapeau jaune. Le pilote japonais pensait que l'une de ses roues avait été mal fixée lors de son passage aux stands. Un tour plus tard, le Japonais a une nouvelle fois immobilisé son AlphaTauri en bord de piste, provoquant le déploiement de la voiture de sécurité virtuelle.

À la relance, alors que tous les pilotes de tête se s'étaient arrêtés, Max Verstappen, toujours leader, devançait Hamilton et George Russell. Du côté de chez Ferrari, on s'est arrêté un tour trop tôt, faisant passer Leclerc de la seconde à la quatrième place de la course.

La voiture de sécurité a fait son entrée en piste au 56 eme tour de la course suite à l'arrêt en piste de l'Alfa Romeo de Valtteri Bottas. Lewis Hamilton a fait le choix de rester en piste alors que Max Verstappen est passé aux stands pour chausser de la gomme dure. À la relance, Hamilton menait la meute devant Max Verstappen, George Russell et Charles Leclerc pour les 12 derniers tours du Grand Prix des Pays-Bas.

Après une mauvaise relance, Lewis Hamilton n'a pas pu retenir Max Verstappen, le champion du monde en titre a réussi a reprendre sa première place, dès le premier virage.

On a pu entendre un Lewis Hamilton très agacé à la radio, reprochant à son équipe le fait de ne pas l'avoir arrêté alors que la voiture de sécurité était en piste. Dépassé coup sur coup par Russell et Leclerc, le champion anglais a glissé en quatrième position.

Carlos Sainz a vécu un Grand Prix des Pays bas catastrophique, une pénalité de 5 secondes est venue s'ajouter aux précédents déboires du pilote espagnol. Cette pénalité de temps intervient en réponse à une sortie de stand jugé dangereuse.

Aux termes d'une course menée d'une main de maitre, Max Verstappen est venu s'imposer à domicile devant George Russell et Charles Leclerc.

Le classement du Grand Prix de F1 des Pays-Bas 2022

Ontdek het op Google Play