Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell regrette sa décision : "J'aurai été confortablement devant lui !"

Russell regrette sa décision : "J'aurai été confortablement devant lui !"

Actualités F1

Russell regrette sa décision : "J'aurai été confortablement devant lui !"

Russell regrette sa décision : "J'aurai été confortablement devant lui !"

George Russell s'est qualifié en 6e position lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas 2022.

Le pilote Mercedes a signé un temps en 1:11.147, à 0,805 seconde de Max Verstappen, poleman pour la deuxième fois consécutive à Zandvoort. Le Britannique était positionné derrière Sergio Perez pendant leurs derniers tours en Q3. Mais le Mexicain a perdu le contrôle de sa voiture au virage 13 et est parti en tête-à-queue à l'intérieur de la piste à l'approche du virage suivant.

Hamilton en pole position sans le tête-à-queue de Perez ? Voici sa réponse...Lire plus

Les drapeaux verts étaient encore visibles dans le virage lorsque Russell est arrivé. Il est passé à toute vitesse, mais le DRS a été désactivé quelques instants plus tard, lui faisant perdre du temps dans le dernier virage. Malgré tout, ayant réduit son temps d'environ 3 dixièmes de seconde avant sa rencontre avec Perez, Russell était bien placé pour améliorer son temps.

Néanmoins, Russell n'était pas certain d'avoir dépassé un drapeau jaune. Il a donc décidé de ralentir avant la ligne, pour s'assurer qu'il ne serait pas pénalisé pour avoir amélioré son temps au tour sous les drapeaux jaunes.

"Je l'ai fait [ralentir] mais en fait c'était un drapeau vert, pas un drapeau jaune", a-t-il commenté. "Donc je suis un peu frustré parce que si j'avais juste continué, même sans le DRS qui était désactivé, j'aurais confortablement été devant lui et P5 à P6 aurait été une grande différence."

Il a admis ne pas avoir ralenti instinctivement à la vue d'un Perez en perdition. "Heureusement, il y a un peu de distance jusqu'à la ligne de départ et ça vous donne un moment pour réfléchir et tout ça m'est passé par la tête : 'Si je ne lève pas, ça pourrait être une pénalité ici'."

"C'est toujours facile avec le recul. Je pense que la bonne chose est que nous avons définitivement une voiture de course rapide, mais partir P6, côté sale de la grille, oui je suis un peu frustré avec ça."

De plus, il a admis que sa performance en qualification avait déjà été compromise par le fait de devoir faire un deuxième tour en Q2, qui utilisait un autre jeu de pneus tendres neufs. "Nous ne pouvons blâmer personne d'autre, c'est notre manque de performance en Q2 qui nous a pris par surprise", a-t-il déclaré.

"[Cela signifiait] que nous devions prendre un deuxième train et ensuite nous n'avions qu'un seul train [de pneus tendres neufs] en Q3. Donc, c'était un peu étrange et cela a vraiment gâché nos plans d'ensemble, vraiment."

Russell reste néanmoins encouragé par la performance de Mercedes ce week-end, même si Verstappen et Red Bull semblent intouchables pour lui. "C'est toujours agréable d'être dans le mélange", a-t-il continué.

"Il nous manque probablement encore quelques dixièmes en termes de performance pure. Évidemment, c'est un circuit court ici, donc les écarts ne semblent pas aussi importants."

"Je pense qu'en tant qu'équipe, nous comprenons vraiment pourquoi nous étions si lents à Spa et pourquoi, dès le départ, nous avons montré des performances plus prometteuses ce week-end. Mais en fin de compte, Max [Versatppen] et Red Bull sont trop rapides pour nous. Notre bataille est avec Ferrari en ce moment."

Ontdek het op Google Play