Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Piastri : Alpine était au courant que j'avais signé chez McLaren !

Piastri : Alpine était au courant que j'avais signé chez McLaren !

Actualités F1

Piastri : Alpine était au courant que j'avais signé chez McLaren !

Piastri : Alpine était au courant que j'avais signé chez McLaren !

Oscar Piastri sort du silence et livre sa vérité : les propos tenus par l'Australien sont très éloignés de ce que beaucoup avaient imaginé...

C'est donc finalement chez McLaren qu'Oscar Piastri évoluera en 2023 : le CRB a rendu son verdict et l'écurie britannique a pu confirmer la signature du pilote australien.

Depuis le tweet rédigé il y a plus d'un mois où il annonçait qu'il ne roulerait pas chez Alpine l'an prochain, Piastri était resté silencieux. Il s'est enfin livré au site officiel de la Formule 1 et sa version des faits en étonnera plus d'un.

"Je suis heureux d'avoir enfin été annoncé comme pilote McLaren pour la saison à venir et je suis maintenant impatient", a-t-il débuté. "Aujourd'hui, je suis toujours pilote de réserve de l'écurie Alpine et je suis heureux d'occuper ce rôle, mais il va maintenant falloir discuter avec l'équipe... Quoi qu'il arrive [d'ici à la fin de saison], je serai ensuite très heureux de rejoindre la grille avec McLaren."

Ces derniers temps, beaucoup ont remis en question l'intégrité de Piastri envers Alpine mais les détails de l'affaire révèlent aujourd'hui que l'écurie française n'a pas correctement effectué son travail puisque le jeune prodige ne disposait même pas d'un contrat valide début 2022, alors que la saison avait déjà débuté.

Et puisqu'on lui faisait comprendre qu'Alonso allait poursuivre une ou deux années de plus dans l'équipe, c'est tout naturellement que Piastri et son manager, Mark Webber, ont cherché une autre solution.

Un contrat a ainsi été signé avec McLaren le 4 juillet. Ce qui, là aussi, pourrait être vu comme malhonnête envers Alpine, qui n'avait alors pris aucune décision gravée dans le marbre. Mais Piastri affirme qu'Alpine était bel et bien au courant de ce qui se jouait...

"La décision du CRB a confirmé que je n'avais aucun contrat valide avec eux pour l'an prochain" a poursuivi Piastri. "J'étais donc libre, McLaren s'est montré très intéressé et très enthousiaste, c'était donc une grande opportunité pour moi !"

McLaren révèle les raisons derrière le choix Piastri pour 2023 !Lire plus

"De l'autre côté, il y avait un manque de clarté autour de mon avenir chez Alpine. Publiquement, ils ont affirmé vouloir poursuivre avec Fernando durant au moins un an ou deux, ce que j'ai respecté. Comme Fernando, j'ai eu un sentiment plutôt étrange en négociant et j'ai bien senti que rester n'était pas une bonne décision. Mes espoirs étaient clairement d'obtenir un baquet."

"Il y a eu une rupture de confiance tandis que tout se déroulait à merveille avec McLaren : leur offre était attrayante et les relations, très positives. J'ai pris ma décision bien avant le départ de Fernando, donc l'annonce d'Alpine qui a suivi à mon sujet était vraiment déroutante !"

"C'était bouleversant. Je veux dire, l'annonce était clairement fausse, nous avions dit à l'équipe que je n'allais pas continuer avec eux ! Cela me prive probablement de dire au revoir correctement à tout le monde..."

"Je faisais partie de l’équipe depuis un peu plus de deux ans et demi. Donc pour le reste des gars, découvrir que je partais de cette manière était très choquant... Je n’ai toujours pas eu l’occasion de dire au revoir et c’est quelque chose que je veux faire pour montrer ma gratitude à tout le monde à Enstone."

Piastri est enfin revenu sur le fameux tweet dans lequel il annonçait de façon claire qu'il ne roulerait pas pour Alpine en 2023.

"Ce fut le moment le plus difficile de ma carrière et probablement de ma vie jusqu’à présent ! Leur annonce était clairement erronée, nous devions donc réagir car cela pouvait avoir des implications juridiques importantes."

"Le tweet ne visait personne, c'était simplement factuel. Oui, j'ai conscience que la fin du message pouvait sembler un peu forte à l'époque mais, désormais, avec la décision du CRB, cela démontre bien qu'il s'agissait simplement d'une vérité."

Ontdek het op Google Play