Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner jette le doute sur l'accord Red Bull-Porsche

Horner jette le doute sur l'accord Red Bull-Porsche

Actualités F1

Horner jette le doute sur l'accord Red Bull-Porsche

Horner jette le doute sur l'accord Red Bull-Porsche

Le directeur de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a apparemment jeté le doute sur un partenariat avec Porsche à partir de 2026, en indiquant que l'équipe a l'intention de "continuer seule" pour le moment.

L'accord qui prévoyait l'entrée de Porsche en F1 à partir de 2026 était censé dépendre uniquement de la ratification de la nouvelle réglementation. Cette dernière avait été retardée en raison des difficultés rencontrées par les écuries existantes pour se mettre d'accord sur une série de compromis.

Les pilotes de F1 engagés pour la saison 2023Lire plus

Mais bien que le Conseil mondial du sport automobile de la FIA ait approuvé les nouvelles règles le mois dernier, aucune confirmation du partenariat Red Bull-Porsche n'est intervenue malgré les prévisions.

Le nouveau PDG du groupe Volkswagen, Oliver Blume, a laissé entendre qu'il y avait des obstacles en déclarant au journal Braunschweiger Zeitung que "Porsche est en pourparlers, mais que nous n'avons pas encore pris de décision finale" concernant son entrée en F1.

S'exprimant sur Sky Sports F1, Horner a ajouté un doute supplémentaire, concédant : "Il n'y a pas grand-chose à dire."

"Nous avançons avec Red Bull Powertrains, nous faisons de grands progrès avec la mise à feu du tout premier moteur Red Bull il y a quelques semaines."

"2026, c'est encore loin, nous sommes très concentrés sur notre plan et sur le moteur que nous produisons avec le personnel talentueux que nous intégrons dans l'équipe."

"C'est génial de voir Audi arriver en F1 et tout ce que Red Bull envisagerait devrait s'inscrire dans la stratégie à long terme de l'équipe. Il y a beaucoup de temps devant nous."

Red Bull ne veut pas se précipiter

Après le retrait de Honda de la F1 à la fin de la saison dernière, Red Bull s'est lancée dans une intense campagne de recrutement, débauchant le personnel chargé des moteurs chez ses rivaux, notamment chez Mercedes.

Avec cette indépendance en cours de création et l'aide à court terme du constructeur japonais, Horner a insisté sur le fait qu'une fusion devrait convenir à Red Bull compte tenu de son investissement.

"Toute relation avec un constructeur, quel qu'il soit, devrait être compatible avec Red Bull", a-t-il expliqué.

Marko – Red Bull n'empêchera pas Gasly de rejoindre AlpineLire plus

"Nous avons une équipe formidable, une force en puissance, nous nous dirigeons vers un nouveau chapitre passionnant du côté du groupe motopropulseur de l'entreprise."

"Nous avons quelques talents phénoménaux qui ont rejoint l'entreprise, donc nous sommes en bonne forme."

"Le temps nous dira si nous intégrons un partenaire dans le programme ou si, comme prévu, nous continuons seuls", a conclu le directeur de la firme autrichienne.

Ontdek het op Google Play