Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
EL1 - Mercedes crée la surprise, Verstappen à l'arrêt

EL1 - Mercedes crée la surprise, Verstappen à l'arrêt

Actualités F1

EL1 - Mercedes crée la surprise, Verstappen à l'arrêt

EL1 - Mercedes crée la surprise, Verstappen à l'arrêt

Sans Max Verstappen, victime d'un bris mécanique, Mercedes signe les deux meilleurs chronos de la séance devant la Ferrari de Carlos Sainz. Découvrez le résumé et le résultat des essais libres 1 du Grand Prix de F1 des Pays-Bas.

Mauvaise entame de week-end pour Verstappen

Les tribunes de la piste de Zandvoort étaient déjà presque pleines et colorées d’orange. Les supporters de Max Verstappen sont venus en nombre pour soutenir le champion du monde en titre.

Du côté de la piste, les yeux se sont rapidement tournés vers deux points importants et notables. En effet, les organisateurs hollandais ont pris la décision de créer une bande de gravier factice dans le virage 12. Le but étant d'éviter la projection de cailloux sur la piste et de ne pas avoir à brandir un drapeau rouge après chaque sortie.

Autre particularité, le dernier virage prévoit la possibilité pour les pilotes d'ouvrir leurs DRS. Max Verstappen fut l'un des premiers à ouvrir son aileron arrière mobile sans que la RB18 ne soit déstabilisée.

Du côté de chez Red Bull, Sergio Perez et Max Verstappen ne rouleront pas avec le même plancher ce week-end. Sergio Perez est prié de travailler sur le développement d'un nouveau fond plat.

Malheureusement pour les fans du pilote hollandais, en effet, Max Verstappen a été forcé d'immobiliser sa monoplace au virage 3, provoquant de fait le déploiement du drapeau rouge.

Le Batave a rapporté a son équipe souffrir d'un problème de boîte de vitesse. Fin de séance pour le pilote Red Bull qui venait pourtant de signer un très bon chrono (1:14.714 en pneus médiums). Il devançait alors les deux McLaren de Daniel Ricciardo et de Lando Norris.

Des Mercedes à la peine avec les gommes dures

Après l'évacuation de la monoplace de Max Verstappen, les pilotes ont pu reprendre la piste, chaussé cette fois-ci des pneus tendres (rouge).

Plusieurs pilotes comme Daniel Ricciardo, Mick Schumacher et Kevin Magnussen sont allés tester cette bande de faux gravier au virage 12. Les trois pilotes ont réussi à s'extirper assez facilement du bac.

Si dans un premier temps, Fernando Alonso a démontré la bonne forme de l'Alpine, c'est son compatriote de chez Ferrari qui a par la suite signé le meilleur temps (1:12.845). Toujours dans le coup, les McLaren se positionnaient encore à la deuxième et à la troisième place du classement. Charles Leclerc se positionnait alors à la quatrième place du classement.

Du côté de chez Mercedes, la gomme dures a placé les pilotes de la firme allemande en fond de tableau (17 et 18eme).

Mercedes et McLaren créent la surprise à Zandvoort

Les McLaren ont montré de belles choses lors de cette séance, toujours placées dans le top 5. L'écurie anglaise est à la lutte au championnat avec Alpine et compte 20 points de retard sur la firme française.

Mis à l'honneur depuis maintenant quelques semaines, Alex Albon montrait une nouvelle fois l'étendue de son talent et les capacités de sa monoplace, loin devant Nicholas Latifi.

Du côté d'Alfa Roméo, la séance fut bien plus compliquée. Valtteri Bottas et Guanyu Zhou se sont retrouvés englués dans le bas du tableau des temps.

Les Mercedes de Russell et d'Hamilton, chaussées de gommes tendres, ont réussi à se positionner en première et seconde place du tableau des temps (1:12.455 pour Russell). Les Flèches d'argent visent un bon résultat à Zandvoort, circuit similaire à la Hongrie.

Le classement des essais libres 1 du Grand Prix de F1 des Pays-Bas 2022

Ontdek het op Google Play