Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les pilotes positifs au sujet des "faux graviers" de Zandvoort

Les pilotes positifs au sujet des "faux graviers" de Zandvoort

Actualités F1

Les pilotes positifs au sujet des "faux graviers" de Zandvoort

Les pilotes positifs au sujet des "faux graviers" de Zandvoort

Cette nouveauté a été introduite cette année par les responsables du circuit néerlandais pour éviter l'apport de graviers sur la piste en cas de sortie de route.

De retour au calendrier du championnat du monde de Formule 1 l'an passé dans la foulée de la "Vertappenmania" du côté des Pays-Bas, le circuit de Zandvoort avait fait l'objet il y a un an de plusieurs interruptions de séances, et donc de retards dans le programme, en raison de graviers ramenés sur la piste par les voitures des différentes disciplines en action.

Red Bull va placer Verstappen dans une bulle pendant le GP des Pays-BasLire plus

Le problème était surtout récurrent au niveau de la chicane Hans Ernst (virages 11 et 12), conditionnant la dernière courte ligne droite avant le dernier virage en banking ramenant sur la ligne des stands.

A cet endroit, plusieurs voitures, tirant tout droit ou mordant simplement le bas-côté, ont engendré un dépôt de gravier important, nécessitant l'intervention des commissaires.

Pour remédier à ce problème, les responsables du circuit de Zandvoort ont inauguré un système de "faux graviers", consistant en une bande sur laquelle les graviers ont été enrobés d'une résine, les collant entre eux, et les empêchant d'être déplacés. Tout cela en garantissant encore le rôle de ralentisseurs pour les pilotes mordant effectivement cette zone.

Après un premier track-walk en arrivant sur le circuit, les pilotes se sont généralement montrés positifs au sujet de cette nouvelle installation. En lice ce week-end à Zandvoort, le pilote de Formule 3 Victor Martins estime effectivement que ce nouveau système contribuera à moins perturber le déroulement des diverses séances ce week-end.

"Je pense que ce sera une bonne idée de le faire parce que l'année dernière a été juste un gâchis, pour être honnête", explique le jeune tricolore qui joue le titre dans sa catégorie sous les couleurs de l'équipe ART Grand Prix. "Dans ce virage avec le gravier quand vous arriviez, tour après tour, c'était toujours pareil.

"Sur un tour, on réussissait à garder la trajectoire, après on pouvait perdre beaucoup de temps le tour suivant parce qu'on arrivait le premier à cet endroit avec plein de graviers sur la piste. On verra, mais je pense qu'on aura effectivement plus de marge et qu'il y aura moins de graviers sur la piste."

Pour autant, il convient de voir si cet enrobage résistera aux assauts des voitures plus lourdes, comme celles de la Porsche Supercup ce week-end.

"Je ne sais pas si ce sera solide", continue Martins. "[Ils] pourraient en retirer un peu. On verra donc si ça va rester comme ça."

"Mais si ça reste comme ça, alors je pense que c'est une bonne idée de le faire parce que je ne pense pas qu'on puisse tirer un avantage en passant dessus, et en même temps ça ne perturbe pas la trajectoire. Nous verrons donc. "

"Et si on peut éviter un drapeau rouge avec ça, on pourra dire que c'est une bonne idée."

Ontdek het op Google Play