Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc jette l'éponge sur ses espoirs de titre en F1

Leclerc jette l'éponge sur ses espoirs de titre en F1

Actualités F1

Leclerc jette l'éponge sur ses espoirs de titre en F1

Leclerc jette l'éponge sur ses espoirs de titre en F1
Ian Parkes & Thibaud Comparot

Charles Leclerc a jeté l'éponge sur ses espoirs de remporter le titre de champion de F1 cette saison.

Alors qu'il possédait une avance de 46 points sur Max Verstappen, en amont du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Charles Leclerc comptabilise aujourd'hui 98 points de retard sur le champion du monde en titre.

Cela est dû à un ensemble de circonstances comme le manque de fiabilité, les mauvais choix stratégiques de l'équipe et les propres erreurs du Monégasque.

Verstappen nommé Officier de l'Ordre d'Orange-NassauLire plus

À la question de savoir si son niveau de motivation est le même qu'à l'époque où il était au cœur de la lutte pour le titre, Leclerc a répondu honnêtement.

"Je ne sais pas combien de points il y a entre Max et moi", a déclaré Leclerc. "J'ai arrêté de compter, mais ça fait beaucoup de points."

"Nous allons prendre les choses course par course, voir ce qui est possible et s'il y a une bonne surprise à la fin de l'année, tant mieux."

"Mais, évidemment, en regardant les choses comme elles sont maintenant, de manière réaliste, il est extrêmement difficile de faire en sorte que cela fonctionne."

Leclerc a ensuite ajouté : "Mais il y a encore beaucoup de choses pour lesquelles se battre, pour le championnat des constructeurs, pour la deuxième place du championnat. Je vais pousser jusqu'au bout".

Leclerc demande une solution concernant les tear off

Le dernier coup dur pour Leclerc est arrivé dimanche dernier en Belgique lorsqu'un tear off (peut-être celui de Verstappen) est allé se loger dans son écope de frein, ce qui l'a contraint à un arrêt aux stands non-programmé après seulement trois tours.

De plus, cet élément extérieur a mis hors service un capteur de la F1-75 de Leclerc, ce qui l'a amené à dépasser la limite de vitesse dans la voie des stands. Le pilote Ferrari a donc écopé d'une pénalité de cinq secondes qui l'a fait passer de la cinquième à la sixième place après le drapeau à damier.

Reconnaissant la malchance de la situation et suggérant que des mesures soient prises à l'avenir pour éviter que cela ne se reproduise pour tout pilote, Leclerc a déclaré : "En toute équité, vous ne pouvez pas calculer cela. C'est comme ça."

"Peut-être qu'à l'avenir, il serait bon de trouver une solution pour que l'arrachage se fasse à l'intérieur de la voiture."

Mercedes souhaite progresser dans l'exercice des qualificationsLire plus

"Dans cette situation particulière, quelqu'un perdait de l'huile et je ne pouvais rien voir à travers ma visière, et les autres pilotes ne pouvaient rien voir à travers leurs visières."

"Et il s'est passé que la première occasion que nous avons eue d'enlever le tear-off était sur cette ligne droite, donc je me suis retrouvé avec des tear-off qui volaient partout, et dans ce cas, vous ne pouvez pas faire grand-chose en tant que pilote."

"Évidemment, je ne suis pas du tout en colère contre Max. Ce n'est pas la faute du pilote, mais nous pourrions trouver quelque chose pour placer ces tear-off quelque part dans la voiture", a conclu le pilote monégasque.

Ontdek het op Google Play