Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Bird : "Bottas était plus proche d'Hamilton que Perez de Verstappen

Bird : "Bottas était plus proche d'Hamilton que Perez de Verstappen

Actualités F1

Bird : "Bottas était plus proche d'Hamilton que Perez de Verstappen

Bird : "Bottas était plus proche d'Hamilton que Perez de Verstappen

Selon Sam Bird, pilote de Formule E, revient sur la différence de rythme entre Max Verstappen et Sergio Perez chez Red Bull.

Max Verstappen a remporté le Grand Prix de Belgique avec 17 secondes d'avance sur son coéquipier Sergio Perez. Le pilote britannique de Formule E admet n'avoir jamais vu une telle supériorité au sein d'une même équipe. Pour rappel, le champion du monde en titre s'était élancé de la 14eme place sur la grille de départ, alors que Sergio Perez partait de la dernière place.

Ferrari réagit aux rumeurs concernant le nouveau châssis Red BullLire plus

À l'arrivée du dernier Grand Prix, l'écart entre les deux pilotes était de plus de dix-sept secondes, ce que Bird analyse comme étant plus d'une seconde pour chaque tour effectué. Bien qu'il considère le Mexicain comme un très bon compétiteur, Bird estime qu'il n'est pas de taille à affronter le Néerlandais.

Il considère même que Lewis Hamilton n'en a jamais fait autant avec ses coéquipiers chez Mercedes.

Verstappen "détruit" ses coéquipiers

"Max est capable de détruire et de dominer ses coéquipiers d'une manière que je n'ai jamais vue auparavant. Lewis a dominé la Formule 1 pendant une longue période, mais je ne pense pas qu'il ait détruit ses coéquipiers, comme nous le voyons maintenant", a expliqué Bird à la BBC. Poursuivant la comparaison avec Hamilton, il ajoute : "Valtteri [Bottas] était plus proche de Lewis que n'importe qui ne l'a été de Max récemment."

Le pilote anglais constate que Verstappen sait comment tirer le meilleur de sa RB18.

"Le talent de Max est incontestable, car il a surpassé Perez, qui est un pilote très expérimenté. Verstappen trouve bien plus de vitesse que lui, car nous parlons d'une seconde par tour lors du Grand Prix", a-t-il expliqué.

Un faux bac à gravier dans le virage Hans Ernst à ZandvoortLire plus

Il insiste aussi particulièrement sur la facilité avec laquelle le champion du monde en tire le meilleur de sa Red Bull. "Il le fait quand il le doit et quand il le veut. Si j'ai une seconde de retard sur un coéquipier, je me demande ce qui se passe", conclut-il.

Ontdek het op Google Play