Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sans prise de risque nous ne serions plus des compétiteurs - Rueda
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Sans prise de risque nous ne serions plus des compétiteurs - Rueda

Sans prise de risque nous ne serions plus des compétiteurs - Rueda

Actualités F1

Sans prise de risque nous ne serions plus des compétiteurs - Rueda

Sans prise de risque nous ne serions plus des compétiteurs - Rueda

Le directeur sportif de Ferrari, Iñaki Rueda, a déclaré que l'équipe ne serait "plus des compétiteurs" si elle hésitait à prendre des décisions stratégiques audacieuses.

Charles Leclerc a perdu sa cinquième place et a terminé au sixième rang du Grand Prix de Belgique après avoir reçu une pénalité de cinq secondes pour excès de vitesse dans la voie des stands. Le Monégasque s'était arrêté en fin de course pour tenter de réaliser le meilleur tour.

Gasly propos de Zandvoort : "Vous ne pouvez pas faire d'erreurs ici"Lire plus

Ferrari a confirmé qu'une défaillance du capteur était à l'origine de l'erreur de Charles Leclerc dans la voie des stands, et Rueda a ensuite défendu les décisions de l'équipe.

"Nous avons connu une certaine confusion à la fin de la course autour de Charles", a déclaré Rueda dans une vidéo publiée par Ferrari. "Nous avions une fenêtre d'opportunité dans laquelle nous pouvions disputer le meilleur tour de Verstappen."

" Dans cette optique, nous avons fait rentrer Charles à deux tours de l'arrivée et il est sorti des stands avec un jeu de pneus tendres. Cela ne s'est pas passé comme nous l'avions prévu."

"Non seulement, nous avons manqué le meilleur tour de six dixièmes, mais nous avons également reçu une petite pénalité pour excès de vitesse dans la voie des stands."

"Cela ne s'est pas passé comme nous le voulions, mais si nous ne saisissons pas ces opportunités, nous ne sommes plus des compétiteurs", a déclaré le directeur sportif de la Scuderia.

Leclerc à un tour du désastre

Leclerc était l'un des six pilotes à recevoir une pénalité sur la grille de Spa-Francorchamps pour avoir changé des composants sur son unité de puissance. Des changements qui dépassent les limites prescrites pour la saison. Max Verstappen faisait également partie de ce groupe composé par Ocon, Norris et bien d'autres.

Les deux rivaux se sont élancés de la 14e à la 15e place, mais si le Néerlandais a réussi à prendre d'assaut le peloton pour remporter une large victoire, Leclerc a eu plus de mal à se frayer un chemin parmi la meute.

Ce qui n'a pas aidé sa tâche, c'est un arrêt aux stands précoce après qu'un tear-off d'une visière, ironiquement celle de Verstappen, se soit coincé dans l'écope de son frein avant droit.

Verstappen subira-t-il à son tour les mêmes critiques qu'Hamilton ?Lire plus

"Charles a eu un week-end assez difficile", a poursuivi Rueda. "Non seulement il a dû partir du fond de la grille en raison d'une pénalité, mais au deuxième tour de la course, nous avons vu la température de ses freins augmenter rapidement."

"Nous avons dû nous l'arrêter au stand pour voir s'il y avait un problème et, lors de l'arrêt au stand, nous avons vu cet élément bloquer son écope de frein."

"Nous avons eu la chance de le détecter à temps, car si Charles avait fait un tour de plus avec ce tear-off, ses freins auraient très probablement lâché", a conclu le directeur sportif de la Scuderia.

Ontdek het op Google Play