Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff accorde sa pleine confiance au moteur Mercedes

Wolff accorde sa pleine confiance au moteur Mercedes

Actualités F1

Wolff accorde sa pleine confiance au moteur Mercedes

Wolff accorde sa pleine confiance au moteur Mercedes

Toto Wolff a exprimé sa confiance envers l'unité de puissance de Mercedes avant le gel du développement qui entrera en vigueur ce jeudi en F1.

Un gel du développement a été introduit cette saison afin de limiter les dépenses et de permettre aux constructeurs de se concentrer sur la prochaine génération de réglementations qui apparaîtra pour la première fois en 2026.

Mercedes a bénéficié de l'unité de puissance hybride la plus forte depuis 2014, mais après que Honda et Ferrari aient travaillé pour combler cet écart, les Flèches d'argent semblent avoir été dépassées.

Horner déconcerté par l'imbroglio Alpine-PiastriLire plus

Le gel est déjà en place sur un certain nombre de composants avec le MGU-K, le réservoir d'énergie et l'électronique de contrôle qui seront verrouillés à partir du jeudi 1er septembre.

À la question de savoir s'il est totalement convaincu dans le fait que Mercedes ait optimisé son unité de puissance, le directeur d'équipe Wolff a répondu : "Oui ! L'unité de puissance est vraiment parfaite. Nous avons vu que tout le monde est à peu près à cinq kilowatts près."

Faisant référence au manque de vitesse en ligne droite enduré par George Russell et Lewis Hamilton lors du GP de Belgique, il a ajouté : "La direction que nous avons prise, de monter une aile arrière semblable à celle d'un Airbus A380, a évidemment causé beaucoup de traînée."

Malgré le gel, les équipes seront autorisées à apporter des modifications aux unités de puissance uniquement à des fins de fiabilité.

Alonso - "Aston Martin semblait vraiment me vouloir"Lire plus

Bien que cela puisse se traduire par de petits avantages en termes de performance, la FIA fera la police sur ce sujet.

Le week-end dernier, lors du Grand Prix de Belgique, les Flèches d’argent n’ont pas réussi à monter sur le podium. Alors que la firme allemande enchaînait les bons résultats avant la trêve estivale, cette dernière a dû se contenter de la quatrième position de George Russell. De son côté, Lewis Hamilton a dû abandonner dès le premier des 44 tours de la course, suite à un accident avec Fernando Alonso.

Ontdek het op Google Play