Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari réagit aux critiques concernant ses stratégies
WK2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Ferrari réagit aux critiques concernant ses stratégies

Ferrari réagit aux critiques concernant ses stratégies

Actualités F1

Ferrari réagit aux critiques concernant ses stratégies

Ferrari réagit aux critiques concernant ses stratégies

Mattia Binotto a critiqué les jugements extérieurs concernant les choix stratégiques de Ferrari cette saison. Des choix qui ont coûté cher à la Scuderia, et ce, à plusieurs reprises en 2022.

Le cas le plus flagrant a été celui du GP de Monaco où, après être parti de la pole position, Charles Leclerc n'a pas réussi à monter sur le podium et s'est retrouvé quatrième en raison des mauvais choix de pneus effectués dans des conditions météorologiques variables.

À Silverstone, c'est l'inverse. Sur une piste où les dépassements sont possibles, Ferrari n'a pas arrêté Leclerc pendant l'intervention de la voiture de sécurité, alors qu'il menait la course. Tous les autres pilotes derrière lui ont fait le choix de chausser des pneus neufs et tendres. Sur des pneus durs usagés, le Monégasque n'a pas pu défendre sa position et a chuté en quatrième position.

Verstappen "libéré" depuis qu'il a remporté son premier titre en F1Lire plus

En Hongrie, alors qu'il menait confortablement à la mi-course, Leclerc est passé de manière inexplicable sur des pneus durs lui faisant perdre une autre victoire potentielle. Le pilote de la Ferrari numéro 16 terminera finalement à la sixième place.

La pause estivale aurait dû permettre une remise à zéro, mais lors du week-end en Belgique, Leclerc a été envoyé en qualification avec un nouveau jeu de pneus tendres. Assuré de partir en fond de grille du fait du remplacement de certains éléments sur son moteur, Leclerc devait simplement aider son coéquipier Carlos Sainz en lui offrant l'aspiration.

Cela s'est avéré coûteux, car lorsque Leclerc a dû s'arrêter dans l'avant-dernier tour du GP pour tenter de marquer le point du tour le plus rapide, il n'avait pas de train de pneus tendres frais et a dû utiliser des gommes usagées.

En outre, il y a également eu une erreur de jugement lorsqu'il est sorti de la voie des stands derrière l'Alpine de Fernando Alonso. La tentative a échoué, car Leclerc manquait de rythme.

Interrogé sur la nécessité pour Ferrari de repenser sa stratégie, un Binotto défiant a répondu : "Non, je pense que ce n'est pas du tout nécessaire."

"De toute évidence, il est toujours nécessaire d'essayer de s'améliorer et il y a des leçons à tirer, que nous examinons et sur lesquelles nous réfléchissons."

"Mais si je regarde la saison, il y a beaucoup de préjugés extérieurs par rapport à la vérité et à la réalité."

"Parfois, nous faisons de bons choix stratégiques, mais de l'extérieur, ils sont perçus comme des erreurs."

La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de ZandvoortLire plus

"Plus que cela, si je regarde la course et que je me concentre sur cela, je pense que l'appel pour l'arrêter était la bonne décision."

Ferrari cherche à comprendre ses faiblesses en prévision de 2023

La croyance est maintenant qu'avec un Leclerc à 98 points de Max Verstappen au classement des pilotes, et Ferrari à 118 unités derrière Red Bull chez les constructeurs, les deux batailles aux championnats sont terminées.

Suggérant à Binotto qu'il était temps de se concentrer sur la saison prochaine, il a déclaré : "Les voitures de l'année prochaine ne seront pas très différentes de celles d'aujourd'hui."

"Maintenant, nous avons des règlements stables qui sont assez normatifs et tout ce que nous pouvons comprendre ou développer cette saison sera au bénéfice de l'année prochaine."

"Comprendre les faiblesses et essayer d'y remédier est un processus utile et nous allons continuer à le faire."

"La dégradation des pneus était mauvaise [à Spa], donc si nous pouvons l'améliorer pendant le reste de la saison, ce sera un avantage pour l'année prochaine."

"Et même si l'écart [avec Red Bull à Spa] était significatif, je sais qu'il ne pourra pas être aussi important lors des prochaines courses en raison des différents tracés de piste, nous essaierons toujours de nous battre pour le meilleur", a conclu le directeur de la Scuderia Ferrari.

Ontdek het op Google Play