Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de Zandvoort
WK2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de Zandvoort

La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de Zandvoort

Actualités F1

La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de Zandvoort

La F1 va autoriser l'ouverture du DRS dans le banking de Zandvoort

La FIA envisage d’autoriser l’ouverture du DRS dans le dernier virage en banking du circuit de Zandvoort. Les F1 pourraient alors prendre plus de vitesse dans la ligne droite des stands, favorisant de fait le spectacle en piste lors du Grand Prix des Pays-Bas.

La saison dernière, le spectacle avait plutôt eu lieu dans les tribunes avec une foule orange acquise à la cause de Max Verstappen. Cependant, en piste, l’action avait été bien moins impressionnante.

Verstappen dévoile un casque spécial pour son GP nationalLire plus

De fait, la FIA envisage donc d’autoriser les pilotes à ouvrir leurs DRS avant même le dernier virage. Les monoplaces étant plaquées par l’effet de sol, elles pourraient alors réussir à passer ce virage en banking sans encombre, malgré l’ouverture de l’aileron arrière.

"La décision actuelle est que nous allons avoir le DRS avant le dernier virage, donc très tôt, pour améliorer un peu la course à Zandvoort", a déclaré Nikolas Tombazis, directeur technique de la FIA à Viaplay.

"Cependant, nous gardons l'esprit ouvert à ce sujet, et nous demanderons aux équipes leur ressenti. Nous leur avons déjà demandé lors des simulations, mais nous demanderons également aux équipes leur avis après la première séance d’essais libres. Si nous estimons qu'il y a un risque, même minime, pour la sécurité, alors nous prendrons des mesures et nous changerons les choses après les EL1."

Les pilotes et les écuries pourront donc donner leurs avis, comme elles l’avaient fait en Australie. En effet, certains avaient demandé à la FIA d’interdire l’ouverture du DRS dans le virage 11.

Du côté de Pirelli, l’équipementier italien ne peut pas se projeter sur le comportement des pneus dans ce virage alors même que le DRS est ouvert. Les pneus seront analysés après la séance d’essais libres 1 de vendredi prochain.

Brundle condamne les propos tenus par Alonso après son accrochage avec HamiltonLire plus

"Habituellement, lorsque vous ouvrez le DRS, vous transférez la charge sur l'avant, donc vous chargez beaucoup plus les pneus avants par rapport aux pneus arrière," a déclaré Isola lorsqu'il a été interrogé par Motorsport.com.

"Ensuite, nous devrons vérifier les données après ce test pour comprendre si, dans cette condition, les pneus arrières glissent, par exemple."

"Nous pouvons avoir une certaine surchauffe de la surface, mais c'est un peu difficile pour le moment de faire une prédiction correcte", a conclu Mario Isola.

Ontdek het op Google Play