Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brundle condamne les propos tenus par Alonso après son accrochage avec Hamilton

Brundle condamne les propos tenus par Alonso après son accrochage avec Hamilton

Brundle condamne les propos tenus par Alonso après son accrochage avec Hamilton

Brundle condamne les propos tenus par Alonso après son accrochage avec Hamilton
Ian Parkes & Thibaud Comparot

Fernando Alonso se voit accusé d'avoir commis "une erreur de jugement" concernant ses remarques sur Lewis Hamilton suite à leur collision lors du Grand Prix de Belgique.

La tentative de dépassement d'Hamilton par l'extérieur à l'approche des Combes dans le premier tour a conduit le pilote Mercedes à couper la trajectoire de son rival et à provoquer un accrochage. Lors de cet incident, la monoplace de l'Anglais a été projetée dans les airs.

Grand Prix des Pays-Bas : Le programme TVLire plus

La réaction d'Alonso à la radio l'a amené à qualifier Hamilton d'"idiot" et à déclarer : "ce type ne sait conduire qu'en partant en premier".

Après la course, Lewis Hamilton a reconnu avoir commis une erreur et avait prévu de parler à Alonso pour s'excuser avant d'entendre les commentaires de son ancien coéquipier chez McLaren.

Le double champion du monde espagnol a ensuite tempéré ses propos, concédant que c'était le genre d'incident qui pouvait se produire dans ce virage et que c'était "une petite erreur" de la part d'Hamilton.

L'ancien pilote de F1 et co-commentateur de Sky Sports Martin Brundle a réprimandé Alonso pour ses paroles, même si elles étaient "alimentées par la colère et l'adrénaline".

Dans sa chronique, il a déclaré : "Les commentaires radio de Fernando sur le fait que Lewis ne pouvait gagner que de l'avant, étaient à mon avis totalement inexacts et injustes."

"Lewis est l'un des pilotes les plus justes et les plus propres de l'histoire de la F1. Il n'a pas eu besoin de recourir à trop de fautes professionnelles étant donné sa vitesse de course implacable."

"Il suffit de se remémorer le Brésil de l'année dernière pour se souvenir de la façon dont il peut se frayer un chemin à travers le peloton, à deux reprises !"

Pour Brundle, Lewis Hamilton n'est pas exempt de tout reproche. En effet, l'ancien pilote de F1 a remis en question la remarque de son compatriote britannique selon laquelle Alonso était "dans son angle mort" lorsqu'il a tourné.

Perez - "Je me sens moins à l'aise au volant de cette monoplace"Lire plus

Étant donné que le pilote britannique s'était placé à côté d'Alonso et qu'il avait tout au plus une demi-voiture d'avance à l'entrée des Combes, Brundle a ajouté : "Lewis a dit qu'il ne pouvait pas voir Fernando dans son angle mort. Mais franchement, il devait être là quelque part et l'Espagnol a fait de son mieux pour rester à l'intérieur et laisser de l'espace."

"Lewis a vu les images et a immédiatement levé la main et accepté correctement l'entière responsabilité."

Sur le plan des statistiques, sur les 103 victoires de Lewis Hamilton en F1, 42 d'entre elles ont été obtenues à partir de positions autres que la pole.

Ontdek het op Google Play