Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton en fond de grille à Zandvoort suite à son crash de Spa ?

Hamilton en fond de grille à Zandvoort suite à son crash de Spa ?

Actualités F1

Hamilton en fond de grille à Zandvoort suite à son crash de Spa ?

Hamilton en fond de grille à Zandvoort suite à son crash de Spa ?

L'accrochage entre Hamilton et Alonso au premier tour du Grand Prix de Belgique pourrait contraindre Mercedes à changer l'unité de puissance du Britannique pour le Grand Prix des Pays-Bas.

Quatrième sur la grille à Spa, profitant des pénalités de Verstappen et Leclerc, Lewis Hamilton s'était retrouvé troisième au premier virage après le mauvais envol de Sergio Perez parti de la première ligne.

Hamilton accepte son entière responsabilité dans son accrochage avec AlonsoLire plus

Mais, en tant de s'emparer de la deuxième place sur Fernando Alonso par une attaque à l'extérieur à l'amorce des Combes, le septuple champion du monde se rabattait trop sèchement sur l'Espagnol, les deux monoplaces allant au contact, avant que la Mercedes ne saute dans les airs avant de retomber lourdement. Hamilton avait ainsi dû ranger sa voiture sur le bas-côté quelques kilomètres plus loin, alors qu'il enregistrait son premier abandon de la saison.

Mais cet incident pourrait avoir d'autres conséquences pour le pilote anglais, qui risque à son tour une pénalité de fond de grille pour le prochain Grand Prix, dès le week-end prochain à Zandvoort.

Le site Motorsport.com révèle que l'unité de puissance de la voiture de Hamilton a été renvoyée au siège de développement des unités moteur à Brixworth, près du siège de l'équipe à Brackley, pour un examen approfondi, avec la possibilité de devoir changer tout bonnement cet élément pour Zandvoort, ce qui impliquerait une pénalité de fond de grille pour Hamilton.

D'autant qu'un risque de dommages existe aussi sur la boîte de vitesses, qui serait également susceptible d'être changé pour Zandvoort ce week-end.

A Spa, Mercedes avait monté sa troisième unité de puissance sur la W13 de Hamilton – qui utilisait donc un bloc flambant neuf en Belgique -, un changement qui restait dans les clous du règlement, et n'occasionnant alors aucune pénalité.

Si Lewis Hamilton devait s'élancer en fond de grille aux Pays-Bas, sa course serait d'ores et déjà compromises car, si les rectilignes de Spa demeurent favorables à une remontée depuis la queue de peloton, les dépassements s'annoncent bien plus difficiles sur un circuit aussi technique que Zandvoort.

Verdict dans peu de temps, donc…

Ontdek het op Google Play