Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un problème de capteur à l'origine de l'excès de vitesse de Leclerc
WK2022
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Un problème de capteur à l'origine de l'excès de vitesse de Leclerc

Un problème de capteur à l'origine de l'excès de vitesse de Leclerc

Actualités F1

Un problème de capteur à l'origine de l'excès de vitesse de Leclerc

Un problème de capteur à l'origine de l'excès de vitesse de Leclerc

Cinquième du Grand Prix de Belgique dans les derniers instants de la course, Charles Leclerc s'est engouffré dans les stands à l'amorce de l'avant-dernier tour,

un peu à la surprise générale, pour monter un train de pneus tendres pour tenter d'aller chercher le meilleur tour en course, et le point qui va avec.

Leclerc : "Cela commence à être très difficile"Lire plus

Si, en revenant en piste, la Ferrari était rapidement dépassée par l'Alpine de Fernando Alonso, Leclerc reprenait son bien dans le dernier tour. Mais la bataille avec le pilote espagnol empêchait le Monégasque de signer le meilleur chrono visé par la Scuderia.

Pire encore, après l'arrivée, Leclerc était pénalisé de cinq secondes – chutant ainsi au sixième rang – pour excès de vitesse dans les stands lors de son arrêt de dernière minute.

Un incident sur lequel Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, est revenu auprès des journalistes après la course.

"Nous n'avons pas utilisé nos capteurs normaux pour mesurer la vitesse [de Charles Leclerc] parce qu'ils ont été endommagés par la surchauffe [des freins, en début de course], à cause du tear-off de Max", a ainsi expliqué le dirigeant italien, s'appuyant sur des images de la vidéo embarquée de Leclerc dans le premier tour.

On se souvient que, lors du troisième tour, et sous régime de safety car suite à l'accrochage du premier tour entre Lewis Hamilton et Fernando Alonso, Leclerc avait été contrait de plonger dans les stands au troisième tour, en raison d'une surchauffe provoquée par la présence d'un tear-off (une des pellicules de protections dont dispose chaque pilote sur sa visière) sur une écope de frein.

Il s'avère ainsi que cet incident a eu également des répercussions en fin de course, et qu'il a également coûté une pénalité à Charles Leclerc lors de cette dernière péripétie en Belgique.

Pour autant, Mattia Binotto appelle son équipe à rester mobilisé, malgré cette accumulation de mauvaises fortunes, et assume la décision de Ferrari d'avoir voulu chercher le meilleur tour dans les dernières boucles du Grand Prix.

"Je pense que dans l'ensemble, cela a été une situation où nous avons vraiment manqué de réussite", continue Binotto. "Et nous ne devrions pas cesser de décider d'être audacieux pour aller chercher un tour rapide lorsque les conditions sont réunies pour le faire".

"La course n'a pas été à la hauteur de nos attentes", a continué Binotto. "Red Bull a fait un excellent travail et la différence de performance entre eux et nous ce week-end, en termes de rythme et aussi de dégradation des pneus était claire à voir."

"Carlos a fait une bonne course. Charles n'a pas eu de chance au tout début et à partir de là, il a eu encore plus de travail. En tant qu'équipe, nous devons simplement retrousser nos manches et continuer à améliorer les performances de notre voiture."

"La prochaine course, à Zandvoort, se déroulera sur un circuit aux caractéristiques complètement différentes et nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes, comme toujours, en visant la victoire".

Ontdek het op Google Play