Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Troisième sur la grille, Alonso ne s'emballe pas

Troisième sur la grille, Alonso ne s'emballe pas

Actualités F1

Troisième sur la grille, Alonso ne s'emballe pas

Troisième sur la grille, Alonso ne s'emballe pas

Sixième des qualifications, Fernando Alonso s'élancera de la troisième place sur la grille de départ pour le Grand Prix de Belgique. Une deuxième ligne qu'il partagera avec la Mercedes de Lewis Hamilton.

Ce n'est pas la meilleure position de départ cette saison pour le double champion du monde, qui s'était élancé de la première ligne (deuxième) au départ du Grand Prix du Canada. Une course qui s'était finalement moins bien déroulé que prévu pour l'Espagnol, qui avait conclu au neuvième rang seulement à Montréal. Un souvenir qui force Alonso à rester mesuré avant le départ du Grand de Belgique cet après-midi.

La nouvelle grille de départ avec application des pénalités !Lire plus

"J'ai encore des sentiments mesurés, parce qu'au Canada, nous étions sur la première ligne de la grille et nous avons fait beaucoup d'erreurs là-bas", a commenté Alonso après les qualifications à Spa-Francorchamps.

"Nous n'avons pas bien utilisé la voiture de sécurité [au Canada], nous avons été très longs à nous arrêter avec le premier train de pneus, nous avons eu des problèmes de batterie."

"Les courses se déroulent le dimanche, pas le samedi. Je veux avoir une course propre demain".

Alors que son meilleur résultat reste une cinquième place cette saison – à Silverstone -, Alonso s'attend à batailler dur pour demeurer dans le top 5, avec la perspective de la remontée de Max Verstappen et Charles Leclerc, qui s'élanceront du fond de la grille.

Sans compter les Mercedes de Hamilton et Russell, qui s'élanceront dans son sillage immédiat et dont il faudra contenir les assauts.

"Nous avons des pilotes de pointe qui partent derrière", continue Alonso. "Les deux Mercedes sont très fortes en rythme de course normalement, et aussi [Max] Verstappen finira par monter sur le podium aussi".

"Donc je pense que de manière réaliste, le top 5 ou le top 6 devrait être notre position normale à la fin de la course. Mais nous verrons bien où nous en sommes [après la course]."

Quoi qu'il en soit, Fernando Alonso est prêt à saisir les opportunités dès le premier tour, et anticipe un possible clash entre les deux pilotes qui s'élanceront de la première ligne, le poleman Carlos Sainz (Ferrari) et Sergio Perez (Red Bull).

"Peut-être que Checo et Carlos se touchent dans le premier virage, et j'ai une voie libre devant moi !", plaisante Alonso. "C'est ce que j'imagine".

De son côté, Esteban Ocon, lui aussi touché par une pénalité de fond de grille, s'élancera de la 17e place, après avoir signé le cinquième chrono des qualifications.

Ontdek het op Google Play