Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brown tacle la "crédibilité" de Szafnauer dans ses attaques contre Piastri

Brown tacle la "crédibilité" de Szafnauer dans ses attaques contre Piastri

Actualités F1

Brown tacle la "crédibilité" de Szafnauer dans ses attaques contre Piastri

Brown tacle la "crédibilité" de Szafnauer dans ses attaques contre Piastri

Le directeur de l'écurie McLaren est allé de son commentaire suite aux propos du directeur d'Alpine dénonçant le "manque d'intégrité" d'Oscar Piastri.

Oscar Piastri et son équipe managériale ont jeté un pavé dans la mare en refusant publiquement l'offre faite au pilote australien par Alpine pour 2023 en remplacement de Fernando Alonso, lequel a annoncé son départ pour Aston Martin à la fin de la saison, à la surprise de son écurie actuelle.

Alpine aurait aimé que Piastri "ait un peu plus d'intégrité"Lire plus

Une volte-face de la part de Piastri qui ne passe par pour Otmar Szafnauer, le directeur de l'écurie Alpine, alors que son jeune protégé a également signé un contrat avec McLaren pour l'an prochain.

L'affaire se poursuivra en justice la semaine prochaine, où les deux contrats seront examinés par une commission de la FIA mais, en attendant, Sznafauer a déclaré regretter le "manque d'intégrité" de Piastri.

Des propos auxquels a réagi Zak Brown, le directeur de McLaren, qui espère aligner Oscar Piastri l'an prochain aux côtés de Lando Norris, et qui tacle sérieusement le directeur de chez Alpine.

"Je ne connais pas tous les détails de cette relation [entre Alpine et PIastri], donc je pense qu'il serait injuste que je prenne position dans un sens ou dans l'autre, car je ne sais tout simplement pas", a précisé Brown au micro de Sky Sports.

"Mais à en juger par les derniers temps, par la manière dont Fernando est parti et a pris Otmar par surprise, et par le fait qu'il n'y a pas si longtemps il a reçu une amende de 400 000 $ et 15 points [de pénalité], je ne suis pas sûr qu'il dispose du plus haut niveau de crédibilité pour porter des accusations sur l'éthique."

Zak Brown évoque en effet le départ surprise de Alonso chez Alpine, un départ dont l'Espagnol n'a pas informé Szafnauer avant son annonce officielle – ce ne fut pas le cas de Luca di Meo et Laurent Rossi, respectivement président de Renault et président de la marque Alpine, tenus eux au courant le matin de l'annonce par Fernando Alonso.

La deuxième "affaire" évoquée là par Zak Brown date de l'époque où Otmar Szafnauer était directeur de l'écurie Racing Point (aujourd'hui Aston Martin), une équipe jugée et sanctionnée en 2020 par la FIA pour les trop nombreuses similitudes avec les Mercedes.

Dans le même temps, Alpine et McLaren se dispute la quatrième place du classement constructeurs, derrière les trois poids lourds du championnat que sont Red Bull, Ferrari et Mercedes.

Ontdek het op Google Play