Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Schumacher : un volant chez Audi serait "sympa"

Schumacher : un volant chez Audi serait "sympa"

Actualités F1

Schumacher : un volant chez Audi serait "sympa"

Schumacher : un volant chez Audi serait "sympa"

L'actuel pilote Haas pourrait-il être le candidat idéal pour défendre les couleurs du constructeur allemand dans le futur ?

Alors que l'avenir proche de Michael Schumacher n'est toujours pas assuré – il ne dispose toujours pas de contrat pour 2023 -, ce dernier pourrait-il accompagner l'arrivée d'Audi en F1, voire amorcer le renouveau de l'Allemagne dans la discipline ?

Officiel : Audi arrive en Formule 1 en 2026 en tant que motoristeLire plus

Alors que le Grand Prix d'Allemagne est absent du calendrier – ce sera encore le cas l'an prochain -, l'absence de Schumacher sur la grille l'an prochain serait un coup dur pour le pays, qui compte tout de même, officiellement, un constructeur engagé avec Mercedes, mais qui ne compterait plus aucun pilote de cette nationalité, après également la retraite annoncée de Sebastian Vettel. Mais le renouveau est peut-être proche pour la F1 outre-Rhin.

Alors que Audi a annoncé son arrivée en Formule 1 pour 2026, la marque aux anneaux devrait s'allier avec l'écurie Sauber, dont le partenariat avec Alfa Romeo arrivera à échéance fin 2023.

Lors de cette communication, Markus Duesmann, le PDG d'Audi, déclaré que l'arrivée de la marque en F1 – qui s'accompagnera de celle de Porsche, vraisemblablement avec Red Bull -, provoquera ce renouveau tant attendu en Allemagne.

"J'espère que nous aurons un pilote allemand et aussi une course allemande", a ainsi déclaré ce dernier à Spa.

Ces paroles ont évidemment fait écho aux oreilles de Mick Schumacher. "C'est définitivement une bonne chose", a-t-il déclaré au journal Bild au sujet de la venue de Audi.

"Mais nous verrons qui d'autre sera là d'ici là et s'il y a plus de pilotes allemands".

Pour l'heure, les perspectives sont maigres du côté des jeunes talents allemands.

Aucun pilote du pays n'évolue en Formule 2 – hormis l'intérimaire David Beckmann -, ni en F3, où le seul David Schumacher, cousin de Mick Schumacher a effectué une sortie anonyme plus tôt cette saison.

De fait, Markus Duesmann a déclaré qu'aucune discussion n'était en cours à l'heure actuelle avec des pilotes allemands.

Quand nous aurons une équipe, alors nous pourrons aussi parler des pilotes", a ajouté ce dernier.

"J'espère vraiment qu'il y aura à nouveau une course de Formule 1 en Allemagne. Si Audi peut y contribuer, nous le ferons."

Un an chez Haas pour pour patienter ? Dès lors, pourquoi ne pas imaginer Mick Schumacher, avec son nom prestigieux, mais également sa pointe de vitesse reconnue – même si la consistance viendra avec l'expérience -, intégrer le giron Sauber en préparation des débuts officiels d'Audi en 2026, dont il pourrait faire partie, à un âge plus mûr (27 ans) ?

Le pilote allemand aurait ainsi tout intérêt à continuer sa progression chez Haas en 2023, avant de faire le saut chez Sauber en 2024, dès le départ d'Alfa Romeo, aux côtés d'un Valtteri Bottas que l'on imagine pouvoir apporter son expérience – notamment ses années Mercedes – dans le projet.

A moins que Schumacher ne préfère obliquer vers le projet Alpine dès l'an prochain, une équipe qui sera en revanche façonnée pour et autour de Esteban Ocon.

Et dans ce cas, qui épaulerait Kevin Magnussen chez Haas l'an prochain ? Le puzzle continuera de s'assembler dans les prochaines semaines.

Ontdek het op Google Play