Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Norris : "pas de compassion" pour Ricciardo après sa mise à l’écart de chez McLaren
WK2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Norris : "pas de compassion" pour Ricciardo après sa mise à l’écart de chez McLaren

Norris : "pas de compassion" pour Ricciardo après sa mise à l’écart de chez McLaren

Actualités F1

Norris : "pas de compassion" pour Ricciardo après sa mise à l’écart de chez McLaren

Norris : "pas de compassion" pour Ricciardo après sa mise à l’écart de chez McLaren

Le pilote britannique ne fait pas de sentiment face à la situation de son compagnon d’écurie.

Arrivé chez McLaren début 2021, Daniel Ricciardo a certes permis à l’équipe de Woking de renouer avec la victoire à Monza lors de cette même année, mais le pilote australien n’a jamais réussi à trouver ses marques dans l’équipe, et a vu son contrat rompu avec un an d’avance.

Alors que son compagnon d’écurie quittera McLaren à la fin de cette saison 2022, Norris concède qu’il peut comprendre sa situation, mais insiste surtout sur le fait qu’il a connu ses propres difficultés au fil du temps depuis ses débuts en F1 chez McLaren, mais qu’il a dû trouver un moyen pour les surmonter.

Interrogé par GPFans pour savoir s'il avait un certain degré de compassion pour ce que Ricciardo a enduré depuis que l'homme de 33 ans a rejoint l'équipe, il a répondu : "Je déteste dire ça mais je dirais que non. Les gens vont probablement me détester pour avoir dit ça."

Ricciardo pas intéressé par un passage en IndyCar, et n’exclut pas une année sabbatiqueLire plus

"Je dois juste me concentrer sur mon pilotage et mon travail. Ce n'est pas mon travail de me concentrer sur quelqu'un d'autre, et je ne suis pas un coach de pilotes. Je ne suis pas là pour aider et faire ce genre de choses.

"Je suis ici pour donner le meilleur de moi-même et c'est tout. C'est donc difficile quand les gens commencent à penser que c'est mon travail de faire ces autres choses, d'aider, de décrire ceci et cela, alors que ce n'est pas vraiment le cas.

"Si je ne suis pas performant pendant quelques années, cela pourrait aussi signifier la fin de ma carrière et de ma carrière de pilote de Formule 1.

"Je dois me concentrer sur moi-même pour la plus grande partie et chaque pilote doit s'adapter au scénario dans lequel il se trouve, ce que je pense avoir dû faire.

"Ce n'est pas une voiture dans laquelle je me sens capable de m'intégrer et de faire exactement ce que je veux. Au début de l'année, Daniel était plus performant que moi lors des tests de pré-saison et autres.

"Il semblait pouvoir sortir naturellement et piloter la voiture comme il le voulait, et j'ai juste dû apprendre une nouvelle façon de conduire par rapport à ce que j'avais fait ces dernières années, donc je pense que j'ai dû faire un travail d'adaptation et lui aussi.

"Mais je ne pense pas qu'il faille ressentir de la compassion pour les autres pilotes de la grille parce qu'ils n'ont pas pu faire un aussi bon travail."

Au fil du temps effectivement, et malgré la victoire de Ricciardo à Monza en 2021, l’Australien n’a jamais réellement pu atteindre les objectifs fixés par son équipe, et la différence de performances face à son équipier s’est montrée de plus en plus importante au fil des courses. Avant la trêve estivale, Norris compte 76 points compte 19 seulement pour Ricciardo.

Quant à savoir s'il a été surpris lorsqu'il a appris le départ de Ricciardo, Norris a répondu : "Si j'ai été surpris ? C'est une question difficile.

"Je suppose que je suis surpris parce que lorsque Daniel est arrivé dans l'équipe, tout le monde attendait plus, et je suis sûr qu'il attendait plus de lui-même.

"Quand on voit les choses sous cet angle, on se dit que oui, on est surpris.

"Ce n'est pas que je sois en train de faire une blague ou quoi que ce soit, mais quand vous regardez les résultats et si vous voulez que les deux gars soient au même niveau, etc, alors d'une certaine manière, vous n'êtes pas surpris.

"C'est difficile de savoir quand il faut arrêter, je suppose, et c'est ce qu'ils ont fait."

Ontdek het op Google Play