Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Anthoine Hubert, un souvenir toujours très présent
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Anthoine Hubert, un souvenir toujours très présent

Anthoine Hubert, un souvenir toujours très présent

Actualités F1

Anthoine Hubert, un souvenir toujours très présent

Anthoine Hubert, un souvenir toujours très présent

Il y a presque trois ans, Anthoine Hubert perdait la vie lors d’un terrible accident au début de la Course 1 de Formule 2 sur le circuit de Spa-Francorchamps. Le jeune Français, qui disputait sa première saison en F2 sous les couleurs de l’équipe BWT Arden, perdait le contrôle de sa monoplace en haut du Raidillon en voulant éviter une voiture en perdition suite à une crevaison.

Il y a trente ans : Nigel Mansell champion du mondeLire plus

Après avoir tapé durement le mur de pneus, la monoplace d’Anthoine Hubert revenait en milieu de piste où elle était violemment percutée par la monoplace de Juan Manuel Correa qui se retournait sous l’impact et s’immobilisait quelques mètres plus loin.

Si l’Américain était durement touché aux jambes, l’accident était fatal à Anthoine Hubert, qui perdait la vie à l’âge de 22 ans seulement.

Natif de Lyon, Anthoine Hubert avait gravi les échelons du sport automobile en remportant le championnat de France de Formule 4 (Auto Sport Academy) en 2013, avant de s’illustrer ensuite en Formule Renault Eurocup puis en Formule 3. Après deux saisons chez ART Grand Prix en GP3 (2017 et 2018) et un titre dans la discipline assorti de deux succès cette dernière saison, il intégrait la Renault Sport Academy, et était promu en Formule 2.

Avant son tragique accident, il avait remporté deux succès pour sa première année en Formule 2, et pas des moindre, avec des victoires mémorables à Monaco, puis au Castellet.

Promis à un bel avenir, Anthoine Hubert a vu son destin brisé ce fatidique 31 août 2019.

Ontdek het op Google Play