Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari ne craint pas l'arrivée de Porsche et Audi en F1

Ferrari ne craint pas l'arrivée de Porsche et Audi en F1

Actualités F1

Ferrari ne craint pas l'arrivée de Porsche et Audi en F1

Ferrari ne craint pas l'arrivée de Porsche et Audi en F1

Le directeur de la Scuderia n'a pas "peur" des arrivées des deux constructeurs allemands en Formule 1.

Vraisemblablement et après la publication officielle des grandes lignes du règlement moteur 2026 venant renforcer les possibilités, Porsche et Audi devraient tous deux rejoindre la catégorie reine du sport automobile à partir de cette année-là.

Audi devrait racheter la majorité des parts de Sauber - aujourd'hui Alfa Romeo - tandis que Porsche devrait détenir environ la moitié de Red Bull Racing, selon les bruits émanant des discussions en cours.

Deux constructeurs importants sur le marché rejoindraient ainsi la F1, mais cela n'empêche visiblement pas Mattia Binotto de dormir.

"Nous n’avons pas peur", a déclaré Binotto.

"Ferrari est présente en F1 depuis le début. Je pense que nous savons ce qui est bon pour l’avenir de la Formule 1. Notre voix est une voix importante. Les nouveaux venus sont les bienvenus, mais ils ne doivent pas être plus importants que Ferrari."

Domenicali confirme que la F1 ne retournera plus en Russie dans le futurLire plus

Et Binotto de revenir sur les raisons de la longueur des discussions en compagnie des motoristes du groupe Volkswagen.

"Cela a pris du temps car nous avons négocié pour l'avenir de notre entreprise..."

"Il s'agiti des moteurs qui seront présents de 2026 à 2030, il faut tenir compte de la direction prise par l'industrie automobile et parvenir au meilleur résultat possible, ou disons au meilleur compromis. Car oui, il s'agit bien sûr d'un compromis."

"L'accord-cadre avait déjà été voté mais il a fallu le traduire en règlement, alors que la présidence de la FIA a changé entre temps. Tout cela a donc pris plus de temps mais cela n'aurait servi les intérêts de personne si nous nous étions précipité et que nous avions pris de mauvaises décisions."

Ontdek het op Google Play