Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Comment Russell s'est adapté chez Mercedes

Comment Russell s'est adapté chez Mercedes

Actualités F1

Comment Russell s'est adapté chez Mercedes

Comment Russell s'est adapté chez Mercedes

George Russell révèle que le plus grand changement pour lui cette saison se situe en dehors de la piste...

Passé du fond de grille avec Williams à la bagarre devant avec Mercedes, George Russell n'a pourtant pas loupé ses débuts au sein de l'écurie huit fois championne du monde en titres.

Le Britannique devance en effet Lewis Hamilton au championnat depuis la deuxième course de l'année et a récemment obtenu sa première pole position en F1, lors du Grand Prix de Hongrie, en plus d'être monté à plusieurs reprises sur le podium.

L'adaptation ne semble guère compliquée pour le jeune prodige Mercedes qui, de fait, explique que le changement majeur pour lui se situe plutôt en dehors de la piste.

La charge de travail est en effet bien différente, notamment du côté promotionnel, puisqu'il évolue désormais dans une équipe bien plus mise à contribution que Williams ne l'était.

"Il est clair que les choses se sont bien intensifiées côté marketing", a déclaré Russell. "En piste, il n'y a pas vraiment eu de changement, dans le sens où je me prépare toujours de la même manière. Je fais toujours tout ce que je peux, je donne le maximum. Chez Williams comme chez Mercedes."

Voici pourquoi Mercedes a régressé lors des arrêts aux standsLire plus

"Par contre, Mercedes représente l'une des plus grandes marques au monde, et les sponsors sont bien souvent de très haut niveau eux aussi."

"Sans eux, cette équipe ne serait pas où elle en est. Il est donc normal de leur rendre cela. J'ai probablement participé à davantage d'événements marketing en un mois chez Mercedes que durant trois ans chez Williams..."

"Est-ce que j'apprécie cela ? Bon... apprécier est un grand mot. Il faut le faire et c'est bien normal. C'est aussi un effort d'équipe."

"Ce que je vis aujourd'hui m'aide également à mieux comprendre ce qu'il se passait chez Williams, qui ne trouvait pas de sponsors. En F1, la spirale positive mène très haut mais l'inverse est aussi vrai, hélas..."

Ontdek het op Google Play