Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Szafnauer : Sans de Meo, "l'équipe Renault aurait été rachetée par d'autres"

Szafnauer : Sans de Meo, "l'équipe Renault aurait été rachetée par d'autres"

Actualités F1

Szafnauer : Sans de Meo, "l'équipe Renault aurait été rachetée par d'autres"

Szafnauer : Sans de Meo, "l'équipe Renault aurait été rachetée par d'autres"

Le directeur de l'équipe Alpine rend hommage au PDG du groupe Renault, sans qui l'entreprise française ne serait plus présente aujourd'hui en Formule 1.

Retour en 2020 : la stratégie de Renault est remise en question après le départ de Carlos Ghosn. Personne ne sait si le Losange va poursuivre en Formule 1, ce qui provoque notamment le départ de Daniel Ricciardo chez McLaren.

Finalement, Luca de Meo, nouveau PDG du groupe, décide de redéployer la stratégie sportive du groupe en employant les couleurs d'Alpine.

En 2021, Alpine se cherche un nouveau directeur d'équipe et jette son dévolu sur Otmar Szafnauer, en provenance d'Aston Martin.

Aujourd'hui, Szafnauer explique que si de Meo n'avait pas sauvé l'équipe, plusieurs acheteurs potentiels seraient intervenus dès lors que Renault aurait débranché la prise.

"Luca a joué un rôle prépondérant dans la stratégie permettant à l'équipe de rester en vie", a expliqué Szafnauer. "Aujourd'hui, il considère cette structure comme essentielle pour le groupe Renault. C'est un homme qui aime vraiment la course, la compétition."

"Il faut dire que sans Luca de Meo, d'autres auraient racheté l'équipe Renault et seraient aujourd'hui propriétaires de cette structure !"

Ricciardo : "J’ai toujours ma place en Formule 1"Lire plus

Au moment de quitter Aston Martin, Szafnauer avait expliqué que "deux papes" ne pouvaient travailler ensemble, faisant référence au grand rôle que joue Lawrence Stroll chez les verts.

Dès lors, comment cela fonctionne-t-il chez Alpine ?

"C'est simple", poursuit Szaf. "Je m'occupe de l'équipe au quotidien, en piste ou à l'usine. C'est mon rôle : soit sur les courses, soit à l'usine dès le lundi matin."

"Laurent Rossi [patron d'Alpine] vient sur certaines courses et quelques fois par an à l'usine. Luca de Meo dicte la direction globale. C'est avec lui qu'a été déterminé le plan des 100 courses. Il a délivré les moyens nécessaires mais, pour le reste, il nous laisse travailler. "Il vient bien sûr de temps en temps voir une course."

Ontdek het op Google Play