Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Haas estime que ses évolutions ne seront pas déterminantes à Spa

Haas estime que ses évolutions ne seront pas déterminantes à Spa

Actualités F1

Haas estime que ses évolutions ne seront pas déterminantes à Spa

Haas estime que ses évolutions ne seront pas déterminantes à Spa

Les deux prochains circuits du calendrier ne devraient pas mettre en avant les améliorations apportées aux monoplaces de l’écurie américaine, d’après Gunther Steiner.

Faute de budget suffisant, l’écurie Haas a été la dernière à disposer d’évolutions sur ses monoplaces. Il a en effet fallu attendre le Grand Prix de Hongrie, juste avant la pause estivale, pour voir des nouveautés apparaître, et encore, celles-ci ne concernaient que la voiture de Kevin Magnussen, Mick Schumacher demeurant avec les anciennes spécifications de la VF-22.

Schumacher mérite "une meilleure voiture que la Haas"Lire plus

Un manque de budget lié en partie aux dépenses induites par les gros accidents de Mick Schumacher dans les premiers Grands Prix, qui ont nécessité de reconstruire la monoplace du pilote allemand.

Ce dernier devrait toutefois, à son tour, bénéficier des améliorations apportées en Hongrie, mais le fils de Michael Schumacher, comme son équipier Kevin Magnussen, ne devrait pas en ressentir les effets lors des prochains Grands Prix, notamment ceux de Spa et de Monza – avec également les GP des Pays-Bas entre les deux.

"Sur des pistes normales, [ces évolutions] fonctionneront certainement mieux", a déclaré Steiner, à Motorsport-Magazin.com. "Ne jugez donc pas la mise à niveau par nos performances à Spa et Monza".

Un fait qui s’explique par le caractère ultra-rapide des circuits belge et italien, où les Haas devraient souffrir de leur déficit en termes de vitesse de pointe. Un problème sur lequel travaille l’équipe dans l’optique de la saison 2023.

"Nous avons pu apporter quelques petites améliorations pour les circuits à grande vitesse, mais elles ne rendent pas la voiture plus rapide de 5 à 7 km/h", continue Steiner.

"Nous devons apporter quelques développements à ce stade pour l'année prochaine, car il est trop tard maintenant.

"Nous ne pouvions pas le préparer pour Spa ou Monza et cela n'a pas de sens pour les courses suivantes parce que vous n'avez pas besoin de ce genre de réglages à ce moment-là."

Après une saison 2021 vierge de points, Haas a abordé positivement la saison 2022 et la nouvelle réglementation technique, et occupe la septième place au classement constructeurs avec 34 points, principalement marqués par Kevin Magnussen.

Son concurrent direct, Aston Martin, pointe à 14 points derrière, malgré un budget plus conséquent.

Haas espère ainsi défendre sa position, mais sait qu’il lui sera difficile d’évoluer sans apporter de mises à jour majeures sur sa voiture. Si Spa ne devraient pas être les circuits les plus propices à de bons résultats pour Magnussen et Schumacher, Zandvoort, Singapour et le Brésil pourraient davantage convenir à leurs monoplaces.

Ontdek het op Google Play