Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Et maintenant une série d’animation sur la Formule 1 ?

Et maintenant une série d’animation sur la Formule 1 ?

Actualités F1

Et maintenant une série d’animation sur la Formule 1 ?

Et maintenant une série d’animation sur la Formule 1 ?

Lancée pour la première fois au printemps 2019, la série Drive to Survive, diffusée sur Netflix et qui raconte les coulisses de la Formule 1, a contribué à faire exploser la popularité de la discipline, et à l’ouvrir à un public plus large.

Rien qu’aux Etats-Unis, l’impact a été tel que l’on a compté deux fois plus de spectateurs au Grand Prix d’Austin en 2021 que lors de la venue précédente de la F1 au Texas, en 2019 – l’édition 2020 avait été annulée en raison de la crise sanitaire.

Aujourd’hui, le succès de la Formule 1 est tel aux Etats-Unis que trois Grands Prix y seront pour la première fois disputés dans le pays en 2023 (Miami, Austin et Las Vegas).

Verstappen – Je serai dans Drive to Survive, mais à certaines conditionsLire plus

Un succès qui s’étend sur la planète entière, alors que de nombreux pays frappent à la porte pour accueillir un Grand Prix, et que le calendrier enregistrera l’an prochain, outre Las Vegas, le retour du Grand Prix du Qatar, et probablement celui d’Afrique du Sud.

Pourtant, la F1 ne veut pas s’arrêter là. Et, alors que les réseaux sociaux ont également contribué à populariser les acteurs du championnat du monde auprès des adolescents, la Formula One Management envisage de cibler un public encore plus jeune.

S’exprimant à l’occasion du BlackBook Motorsport Forum à Londres, Ian Holmes, le directeur des droits médias et de création de contenu de la FOM, a indiqué que la Formule 1 veut aussi s’adresser aux enfants.

"Essentiellement, nous voulons que les gens s'engagent avec notre sport de la manière dont ils le souhaitent", a déclaré ce dernier. "Nous voulons nous assurer que notre offre est aussi large que possible.

"Nous voulons essentiellement que le sport ait le plus grand nombre possible de points de contact différents"

"Drive to Survive en a été un pilier très réussi, mais nous voulons aussi nous engager auprès des enfants, par exemple. Nous voulons faire une série d'animation. Nous voulons faire quelque chose dans le domaine du voyage ou autre - il faut que cela ait un lien avec la Formule 1.

"Mais nous voulons essentiellement que le sport ait le plus grand nombre possible de points de contact différents. Nous devons donc nous assurer que, du point de vue du contenu, ce que nous diffusons - au-delà et autour de Drive to Survive - touche les fans qui viennent de cette direction."

On se souvient du film d’animation Cars, qui avait pour point central les courses de NASCAR aux Etats-Unis, et qui avait connu un franc succès à sa sortie en 2006, Michael Schumacher lui-même prêtant sa voix à un personnage en apparition éclair dans la version originale.

De la même façon, les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz ont effectué une courte apparition vocale dans le film Buzz l’Eclair de Disney.

Ontdek het op Google Play