Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Entre le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix de France, Norris ferait un choix "facile",

Entre le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix de France, Norris ferait un choix "facile",

Actualités F1

Entre le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix de France, Norris ferait un choix "facile",

Entre le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix de France, Norris ferait un choix "facile",

L’arrivée de nouveaux Grands Prix à l’horizon 2023, avec la confirmation de Las Vegas, du Qatar, et probablement de l’Afrique du Sud, met en péril la présence de certains Grands Prix européens "historiques", en fin de contrat, pour l’an prochain.

Si Monaco semble devoir conserver sa place, le Grand Prix de France et le Grand Prix de Belgique semblent actuellement les plus menacés. Aujourd’hui, si des rumeurs évoquent la disparition des deux épreuves en 2023, alors que d’autres échos évoquent une possible alternance d’un an sur deux entre les deux sites.

Spa GP dément les rumeurs : "Aucun calendrier 2023 n'existe à ce jour"Lire plus

Quoi qu’il en soit, aucune annonce officielle n’a été effectuée à ce jour à ce sujet. Interrogé sur le choix qu’il ferait entre Spa et Le Castellet, Lando Norris s’est confié sans détour.

"Oh Spa, facile", a ainsi répondu le pilote McLaren.

"Je veux dire, ma mère est belge et que je suis à 50 % flamand. D'une certaine manière, c'est autant une course à domicile pour moi que Silverstone".

"Personnellement, j'ai beaucoup plus de liens avec cette course, bien sûr, et j'aime la piste. J’ai passé une grande partie de mon temps là-bas, j’ai grandi en allant de nombreuses années en Belgique et en passant beaucoup de temps là-bas avec ma famille."

"Donc, [à choisir], je dirais la Belgique, de mon point de vue."

"J'attends toujours Spa avec impatience, c'est l'un des circuits les plus cool de toute la saison."

Le circuit de Spa-Francorchamps n’a pourtant jamais tellement souri à Lando Norris, qui y compte pour meilleur résultat une 7e place en 2020. On se souvient également de son gros accident en qualifications sous la pluie l’an passé, en haut du Raidillon de l’Eau Rouge, dont il s’était sorti indemne.

Ontdek het op Google Play