Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Faut-il dire oui à Andretti ?

Faut-il dire oui à Andretti ?

Actualités F1

Faut-il dire oui à Andretti ?

Faut-il dire oui à Andretti ?

La candidature d'Andretti, qui veut rejoindre la grille dès 2024, se heurte à l'opposition des équipes actuelles en raison du coût potentiel que cela représenterait.

En effet, il faudrait partager l'argent des droits en 11 parts au lieu de 10, ce qui constituerait un manque à gagner pour les 10 équipes actuelles.

Voici l'avis des équipes de GPFans sur la question suivante : faut-il autoriser l'entrée de l'équipe de Michael Andretti en Formule 1 ?

GPFans Royaume-Uni

Deux opinions se défendent concernant l'arrivée d'Andretti.

La première est celle défendue par Wolff et Horner, directeurs des équipes Mercedes et Red Bull : la F1 est un club exclusif et les équipes déjà en place n'ont pas à subir une réduction de revenus simplement parce que deux voitures sont ajoutées sur la grille.

La seconde est qu'il n'y a pas assez de voitures et pas assez de volants pour les jeunes pilotes. Il en faudrait donc davantage.

Il faut trouver un compromis, un terrain d'entente... Espérons que cela arrive afin de permettre à Andretti d'accéder à la F1.

Nous adorons l'idée de voir une nouvelle éqiupe rejoindre la discipline reine du sport automobile.

Horner révèle le problème derrière l'entrée d'Andretti en F1Lire plus

Il est vrai que Caterham, Manor et HRT ont échoué mais on sait aussi que, plus loin dans le temps, McLaren et Williams ont réussi. Plus récemment, et même s'il y avait déjà une base, Red Bull est parvenu à se hisser au top de la F1 au fil des ans.

Andretti est un nom important. Cela signifie aussi qu'un parfait inconnu n'aurait aucune chance, compte tenu des difficultés déjà rencontrées par le projet américain.

Nous pensons pourtant que la F1 offre toujours des surprises et qu'elle doit autoriser que cela arrive. Toro Rosso qui gagne en 2008 avec Sebastian Vettel à Monza, alors qu'elle était encore Minardi peu de temps avant, cela doit encore arriver.

Liberty Media possède ses méthodes mais l'argent n'est pas la seule chose qui devrait les intéresser pour faire vivre ce sport...

GPFans France

Il est difficile de s'opposer à l'entrée d'Andretti en F1. L'arrivée de Haas n'a pas fait de mal au sport, Andretti possède une réputation et ne viendra pas pour faire le nombre.

Faire le nombre est pourtant devenu chose importante car, de l'avis général, 20 voitures sur la grille, c'est trop peu... De ce point de vue, n'importe quel observateur avisé aurait envie de dire "oui" au projet Andretti.

Si la F1 continue de grandir, le débat sur les revenus tenu par les équipes actuelles n'aura d'ailleurs plus de raison d'être.

Toutefois, nous pensons, à l'instar de Wolff, qu'il serait encore mieux pour la discipline reine qu'un constructeur parvienne à rejoindre la F1 en son nom propre.

Certes, Aston Martin l'a fait récemment mais est encore loin de ne rien demander à Mercedes. Autrement dit, nous évoquons ici l'idée qu'Audi, à titre d'exemple, puisse rejoindre la F1 avec sa propre écurie.

Chacun sait que les constructeurs liés aux marques automobiles, "ça va, ça vient" en Formule 1. Il n'empêche que Mercedes commence à s'installer dans la durée, qu'Alpine possède visiblement la même intention et que Porsche pourrait entrer en possédant directement 50% de l'actuelle écurie Red Bull.

La F1 a le vent en poupe et l'on pense donc à ce qui se passe du côté du WEC, le championnat du monde d'Endurance, qui a su se réinventer, créer un nouveau règlement et attirer de nombreux constructeurs dans sa compétition. Alors oui, cela donne envie...

Pour autant, et même si Audi ou un autre créait une 11e équipe, Andretti ne ferait pas pâle figure. Le projet est solide, tout le monde a envie de voir davantage de voitures sur la grille et nous évoquons là le projet d'un homme intégré au sport automobile depuis le début de sa vie...

Ontdek het op Google Play