Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton "alimenté et motivé" par le racisme rencontré à l'école

Hamilton "alimenté et motivé" par le racisme rencontré à l'école

Actualités F1

Hamilton "alimenté et motivé" par le racisme rencontré à l'école

Hamilton "alimenté et motivé" par le racisme rencontré à l'école

Lewis Hamilton, pilote de Formule 1 pour l'écurie Mercedes, a révélé que le racisme dont il a été victime à l'école lui a donné de l'énergie et de la motivation.

Le pilote Mercedes a été un défenseur acharné de l'égalité en F1, un fer de lance du changement dans le sport qui a donné naissance à la campagne WeRaceAsOne en 2020.

Horner révèle le problème derrière l'entrée d'Andretti en F1Lire plus

Grâce à l'activisme de Lewis Hamilton, la Commission portant son nom a présenté ses conclusions à la F1, ce qui a permis d'offrir davantage d'opportunités aux personnes issues de minorités, notamment des stages et des bourses pour des diplômes universitaires liés au sport automobile.

Avec Mercedes, Hamilton dirige également le projet Ignite tandis que son équipe a lancé l'initiative Accelerate 25, qui vise, sur une période de cinq ans, à améliorer l'inclusivité et l'égalité de ses effectifs.

Mais le septuple champion du monde a été confronté au racisme tout au long de sa carrière et, dans le cadre de sa couverture du numéro de septembre de Vanity Fair, Hamilton a révélé comment des incidents à l'école ont contribué à le façonner pour l'avenir.

"Écoutez, quand j'étais à l'école, j'étais dyslexique et je me débattais comme un diable", a-t-il expliqué.

"J'étais l'un des rares enfants noirs de mon école, mis dans les classes les plus basses et n'ayant jamais la chance de progresser ou même d'être aidé à progresser."

Horner-Wolff : "Les frictions entre nous ne sont pas du tout personnelles"Lire plus

Les professeurs me disaient : "Tu ne seras jamais rien". Je me souviens d'avoir été derrière le hangar, en larmes, en me disant : 'Je ne serai jamais rien' et d'y avoir cru pendant une fraction de seconde."

"C'était la chose la plus démotivante à entendre, surtout quand vous les voyez faire tout le contraire avec vos homologues blancs."

"Je n'en veux pas vraiment à ces gens, parce qu'ils m'ont donné de l'énergie et de la motivation", a conclu le septuple champion du monde anglais.

Ontdek het op Google Play