Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine ne lâchera rien dans "l'affaire Oscar Piastri"

Alpine ne lâchera rien dans "l'affaire Oscar Piastri"

Alpine ne lâchera rien dans "l'affaire Oscar Piastri"

Alpine ne lâchera rien dans "l'affaire Oscar Piastri"

Les contrats signés par Oscar Piastri, avec Alpine et McLaren, ont tous deux été reconnus valables par le CRB. Une longue bataille juridique se profile en F1 !

Les discussions avancent entre les différentes parties impliquées dans ce que l’on pourrait appeler ; l’affaire Piastri.

Championnat des pilotes de F1 2022 : Verstappen est-il aidé par Ferrari ?Lire plus

Le jeune pilote australien, managé par Mark Webber, a refusé le baquet qui lui avait été proposé par son écurie formatrice, Alpine. Cette dernière comptait sur Oscar Piastri afin de pouvoir pallier au départ de Fernando Alonso en fin de saison.

Le champion en titre de F2 aurait vraisemblablement signé un contrat avec McLaren, alors même que ce dernier était déjà engagé avec l’écurie française. Ces deux contrats ont été portés à la connaissance du CRB, organisme créé par la FIA, à même de pouvoir juger de la légalité des contrats entre écuries et pilotes de F1. L’organisme a été consulté dans le cadre de cet imbroglio mêlant Piastri, Alpine et McLaren.

Si ces deux contrats sont alors reconnus comme valables, quelle sera la suite des opérations pour les différentes parties ? Une chose est déjà avancée, Oscar Piastri et son manager Mark Webber pourraient être en tort. Alpine et son directeur ne le cachent pas, ils iront jusqu’au bout de la procédure.

"Aller devant la Haute Cour est une chose certaine, c’est ce que nous ferons," confirme-t-il.

"Si le CRB dit ’votre contrat n’est valable que chez Alpine’ et que Piastri dit ’c’est super, mais je ne conduirai jamais pour Alpine’, qu’il va juste s’absenter un an, alors vous devez aller à la Haute Cour pour obtenir une indemnisation."

Toutefois, quel serait alors le montant de l’indemnisation ? Alpine pourrait éventuellement demander à ce que la formation et les millions d’euros dépensés par la firme française pour des essais privés soient remboursés. Certains observateurs estiment que ces essais auraient, à minima, couté plus de 1,5 million de dollars à l’écurie française.

En images : Découvrez comment les pilotes profitent de leurs vacancesLire plus

"Nous ne nous sommes pas assis avec les comptables pour calculer tout ce que nous avons dépensé. Nous devrons le faire si nous allons devant la Haute Cour."

McLaren pourrait alors être solidairement engagé dans ce dédommagement. Cependant, la firme de Woking va elle aussi devoir mettre la main au porte-monnaie si elle souhaite toujours se séparer de Daniel Ricciardo avant 2023. Selon Peter Windsor, Zak Brown et son écurie devraient alors verser à Ricciardo, une somme s’élevant à plus ou moins 20 millions de dollars.

La Silly Season bat son plein et il se pourrait qu’elle dure plus longtemps qu’à l’accoutumée.

Ontdek het op Google Play