Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine insiste : "Nous avons un contrat avec Piastri", toujours envisagé pour 2023

Alpine insiste : "Nous avons un contrat avec Piastri", toujours envisagé pour 2023

Actualités F1

Alpine insiste : "Nous avons un contrat avec Piastri", toujours envisagé pour 2023

Alpine insiste : "Nous avons un contrat avec Piastri", toujours envisagé pour 2023

Oscar Piastri fait partie de la shortlist d'Alpine, qui n'a pas encore renoncé à "sa" jeune pépite australienne.

Quelle va maintenant être la réaction d'Alpine, qui semble avoir perdu coup sur coup Fernando Alonso et Oscar Piastri, en l'espace de quelques heures à peine ?

Selon Otmar Szafnauer, le directeur d'équipe, les carottes ne sont pas encore cuites concernant Piastri. Les rumeurs l'envoient avec insistance chez McLaren, mais Alpine insiste : l'écurie française dispose d'un contrat avec "son" jeune pilote.

"Rien n'est encore définitif concernant Oscar", affirme Szafnauer. "Nous avons un contrat avec lui. Il l'a signé en novembre et nos avocats maintiennent qu'il s'agit d'un contrat contraignant. Une partie de celui-ci nous permet de le placer dans notre voiture pour l'an prochain, et c'est ce qui nous a fait publié le communiqué de presse dans lequel nous l'avons annoncé."

"Nous disposons également d'une option pour 2024, ainsi que la possibilité de prêter notre pilote à une autre équipe. Nous voulions initialement poursuivre avec Alonso en 2023 et prêter Oscar. Qu'Oscar soit titulaire en F1 dès 2023 a toujours été très clair pour nous, dans notre équipe ou ailleurs."

"Alonso s'en va, et nous avons donc logiquement décidé de titulariser Oscar, d'où la déclaration."

Alpine tacle Alonso et son manque d'intégrité !Lire plus

Mais Piastri a donc affirmé qu'il ne roulerait pas chez Alpine en 2023 ; une déclaration sans doute contrainte par le fait qu'il ait signé un contrat dans une autre équipe.

Ce que ne comprend pas Szafnauer, c'est pourquoi l'Australien a cherché une autre option que celle de faire confiance à l'équipe qui investit en lui depuis plusieurs années.

"C'est une question à lui poser. Moi, je ne comprends pas. Notre direction et le soutien qui va avec sont magnifiques. Luca de Meo [PDG du groupe Renault] a sauvé l'équipe et Laurent Rossi [PDG d'Alpine] est un grand homme d'affaires. C'est une entreprise fantastique, nous avons un gros budget, beaucoup d'expérience, des ambitions et les pilotes le savent."

"Dans ce fameux plan qui vise à retrouver la victoire en 100 course, Oscar avait sa place. Nous l'avons soutenu et je ne comprends pas son manque de fidélité. Des millions et des millions d'euros ont été investis pour le préparer."

"Je m'attendais à plus de loyauté de sa part. L'équipe a pris soin de lui, l'a préparé et depuis que je suis en Formule 1, je n'avais rien vu de tel. Enfin, il ne s'agit pas de F1 mais bien d'intégrité. Moi, je ne reviens pas sur ma parole."

Ontdek het op Google Play