Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine tacle Alonso et son manque d'intégrité !

Alpine tacle Alonso et son manque d'intégrité !

Actualités F1

Alpine tacle Alonso et son manque d'intégrité !

Alpine tacle Alonso et son manque d'intégrité !

Le directeur de l'écurie Alpine, Otmar Szafnauer, a enfin réagi à l'annonce surprise du départ de Fernando Alonso chez Aston Martin.

Szafnauer avait jusqu'à présent simplement mentionné qu'il n'avait appris le départ d'Alonso que via le communiqué officiel d'Aston Martin, son pilote ne l'en ayant pas informé au préalable.

"C'était la première fois que je vivais cette situation, c'est certain" a réagi le patron de l'équipe franco-britannique. "Je n'ai pas été totalement surpris non plus car j'ai déjà vu des choses comme ça, tant du côté des équipes que du côté des pilotes. Mais je n'avais rien vécu de tel personnellement."

Les choses semblent claires du côté de Szafnauer : un accord oral semblait être passé avec Alonso et il n'hésite pas à dénoncer le manque d'intégrité... de son pilote actuel.

"C'est un monde de requins, de piranhas. Le capitalisme à son paroxysme. Rien n'est jamais sûr tant que ce n'est pas signé. Nous avons eu de nombreuses discussions avec Fernando, nous voulions qu'il reste. Il discutait aussi avec Aston Martin, évidemment."

Marko impressionné par Alonso : "Il peut gagner, mais Aston Martin le peut-elle ?"Lire plus

"Les détails du contrat devaient donc l'intéresser, plus que d'autres choses discutées avec nous. Je ne suis pas naïf. Mais je pense être un homme intègre et si je m'engage oralement dans quelque chose, je fais de mon mieux pour que cela se produise..."

"J'ai tenu parole avec Sebastian Vettel, avec Julian Jacobi - manager de Senna et aujourd'hui de Pérez -, avec Anthony Hamilton lorsqu'il représentait Paul di Resta... Mais bon, OK, j'ai compris que tout le monde ne faisait pas les choses de la même manière..."

"Le dimanche soir [31 juillet], Fernando m'a dit qu'il partait sur une île grecque en bateau. Il m'a raconté ça mais certainement pas pour que je l'y accompagne... Je l'ai appelé plusieurs fois dans la matinée [1er août] mais je ne suis parvenu à le joindre. Il m'a dit qu'il serait difficile de le localiser..."

Au final, Alonso n'était absolument pas sur une ile grecque et n'a pas manqué de communiquer aux côtés d'Aston Martin au sujet de leur collaboration à venir.

Il reste à présent neuf courses à disputer pour Alonso chez Alpine, et l'ambiance ne devrait plus être au rendez-vous de ce côté du garage...

Ontdek het op Google Play