Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alfa Romeo révèle la cause de l'abandon de Bottas lors du GP de Hongrie

Alfa Romeo révèle la cause de l'abandon de Bottas lors du GP de Hongrie

Actualités F1

Alfa Romeo révèle la cause de l'abandon de Bottas lors du GP de Hongrie

Alfa Romeo révèle la cause de l'abandon de Bottas lors du GP de Hongrie

Xevi Pujolar, responsable de l'ingénierie de piste d'Alfa Romeo, a confirmé que l'équipe n'a pas eu d'avertissement avant que la voiture de Valtteri Bottas ne subisse une panne en fin de course lors du Grand Prix de Hongrie.

Valtteri Bottas était en 12ème position au Hungaroring lorsque sa C42 s'est arrêtée et a provoqué le déploiement de la voiture de sécurité virtuelle au 65ème de la course.

Interrogé sur la cause de l'abandon, Pujolar a déclaré : "Nous avons eu un problème technique dans le système de carburant que nous étudions, donc ce n'est pas idéal."

Mercedes veut devenir la référence écologique en F1Lire plus

"Il n'y a pas eu d'avertissement. Tout allait bien jusqu'à ce tour. La première chose que nous avons vu, c'est que les gars l'ont rapporté sur les données, Valtteri a signalé tout de suite qu'il perdait de la puissance et c'est tout."

"Nous avons juste dû nous arrêter tout de suite."

Alfa Romeo a déjà souffert d'un certain nombre de problèmes de fiabilité cette année et l'abandon de Bottas est le huitième de la campagne pour l'équipe.

Interrogé pour savoir si le problème était une répétition d'un problème déjà rencontré ou s'il s'agissait d'une nouveauté, Pujolar a ajouté : "D'après ce qui semble être le cas pour le moment, c'est un nouveau problème et nous devons comprendre pourquoi il s'est produit."

Les pneus durs ne posent pas de problème à Alfa Romeo

La majorité des pilotes qui ont monté le composé de pneus durs en Hongrie ont lutté avec des températures beaucoup plus basses que dans la première partie du week-end, ce qui a compliqué la production de chaleur dans la gomme.

Mais Pujolar affirme qu'Alfa Romeo n'a pas eu de telles difficultés, son quatrième échec consécutif à marquer des points étant plutôt dû à un mauvais départ.

VIDÉO - Passez une journée avec Charles Leclerc à MonacoLire plus

"Pour nous, le dur était en fait correct, nous n'avons pas eu de gros problèmes", a-t-il déclaré.

"Nous avons eu plus de problèmes plus tard avec les drapeaux bleus et aussi parce que les pilotes avec des pneus plus frais nous rattrapaient, mais ce n'était pas le problème du pneu dur."

"Le problème, c'est que nous avons perdu trop de positions dans le premier tour et que nous avons été coincés dans le trafic", a conclu Xevi Pujolar.

Ontdek het op Google Play