Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Binotto - "Il n'y a pas de raison pour que nous changions"

Binotto - "Il n'y a pas de raison pour que nous changions"

Actualités F1

Binotto - "Il n'y a pas de raison pour que nous changions"

Binotto - "Il n'y a pas de raison pour que nous changions"

Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, estime qu’il n’y a rien à changer chez les rouges. La firme italienne est cependant distancée par Red Bull au classement des constructeurs, tout comme Charles Leclerc au classement des pilotes de Formule 1.

Qui aurait pensé que la Scuderia Ferrari et ses pilotes auraient déjà presque perdu toutes chances de titres au moment de la trêve estivale ? La F1-75 semblait être la monoplace la plus performante du plateau face à une RB18 en manque de fiabilité. Toutefois, après 13 manches en 2022, les chances de décrocher un titre constructeur ou un titre pilote semblent s’être envolées.

Les pilotes de F1 engagés pour la saison 2023Lire plus

Au classement des constructeurs, la firme de Maranello compte aujourd’hui 97 points de retard sur Red Bull. Du côté du championnat des pilotes, la situation est elle aussi mal embarquée avec un Charles Leclerc déjà relégué à 80 points du leader, Max Verstappen.

Pour de nombreux observateurs, la Scuderia Ferrari doit profiter de cette trêve pour opérer des changements en interne.

"Ferrari doit trouver des gens qui lui permettent de faire ce que Red Bull fait, ce que Mercedes-Benz fait. C'est ce qu'ils doivent faire dans cette situation. Ils doivent régler ça rapidement" a déclaré Johnny Herbert, ancien pilote de Formule 1.

Cependant, cité par Motorsport, Mattia Binotto affirme qu’il n’y a rien à changer du côté de Maranello.

"Ce n'est pas une question de malchance et il n'y a rien à changer non plus. C'est toujours une question d'apprentissage continu et de renforcement : renforcer l'expérience, renforcer les compétences."

Massa se dit étonné de la signature d'Alonso avec Aston MartinLire plus

Sur les 13 manches déjà disputées en 2022, le directeur de la Scuderia estime que les choses se sont mal déroulées lors d’une seule course, au Grand Prix de Hongrie.

"Il y a certainement quelque chose [en course] que l'on doit examiner et comprendre. Mais si je regarde l'équilibre de la première moitié de saison, il n'y a pas de raison pour que nous changions. Je pense que nous devons simplement nous occuper de ce qui s'est mal passé [en course]. Nous devons le comprendre, y répondre et redevenir aussi performants [que lors des courses précédentes]", a conclu le directeur de la firme italienne.

Ontdek het op Google Play