Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner appelle au bon sens et au compromis concernant la réglementation 2023
WK2022
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Horner appelle au bon sens et au compromis concernant la réglementation 2023

Horner appelle au bon sens et au compromis concernant la réglementation 2023

Actualités F1

Horner appelle au bon sens et au compromis concernant la réglementation 2023

Horner appelle au bon sens et au compromis concernant la réglementation 2023

Christian Horner a suggéré que les équipes pourraient être impliquées dans une nouvelle "course à l'élasticité" si des changements aux règlements techniques de la F1 sont adoptés pour 2023.

Le plancher de la nouvelle génération de voitures de F1 a été mis sous les feux des projecteurs par le prochain règlement technique visant à lutter contre le marsouinage. Cependant, d'autres changements sont en cours de discussion pour la saison prochaine afin d'améliorer la sécurité des pilotes.

Piastri est-il déjà engagé avec McLaren pour 2023 ?Lire plus

Christian Horner, le directeur de l'équipe Red Bull, s'est opposé à ces deux mesures, appelant au "bon sens et à un peu de compromis".

Il a ajouté : "Le problème est que, encore une fois, dans le cadre de la réglementation actuelle, vous disposez de différentes quantités de temps en soufflerie en fonction de votre position dans le championnat."

"À ce stade, nous sommes à minuit dix pour l'année prochaine et si vous envisagez un changement fondamental, cela peut avoir des conséquences importantes."

"Je pense donc qu'il y a un certain intérêt, espérons-le, pour un compromis raisonnable."

En F1, le changement s'accompagne souvent d'exploitation, les ingénieurs cherchant à pousser les règles à leurs limites.

Suggérant un problème potentiel avec les changements envisagés, Horner a déclaré : "Nous ne voulons pas nous lancer dans une course à l'aéroélasticité, où, tandis que la hauteur du plancher est augmentée, l'élasticité devient à la mode et nous finissons tous par courir après, vous savez, des concepts élastiques farfelus."

Alpine annonce Piastri pour 2023, l'Australien dément !Lire plus

"Je pense donc qu'il est important de traiter l'ensemble du paquet dans sa globalité plutôt que de sélectionner des éléments individuels", a conclu le directeur de l'écurie autrichienne.

Red Bull peut partir sereinement en vacances

Après 13 Grand Prix et une course sprint, la firme autrichienne semble bien partie pour décrocher les championnats pilotes et constructeurs. En effet, après avoir décroché sa huitième victoire de la saison, Max Verstappen compte désormais 80 points d’avance sur son plus proche rival, Charles Leclerc. Son avance est telle, que le pilote hollandais n’a même plus besoin de remporter la moindre course en 2022 pour devenir champion du monde.

Du côté du classement des constructeurs, Red Bull s’envole et comptabilise 97 points d’avance sur la Scuderia Ferrari. La firme italienne voit même Mercedes revenir à seulement 30 petits points de sa seconde position au championnat.

Ontdek het op Google Play