Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine a appris le départ d'Alonso, dans le communiqué d'Aston Martin
WK2022
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Alpine a appris le départ d'Alonso, dans le communiqué d'Aston Martin

Alpine a appris le départ d'Alonso, dans le communiqué d'Aston Martin

Actualités F1

Alpine a appris le départ d'Alonso, dans le communiqué d'Aston Martin

Alpine a appris le départ d'Alonso, dans le communiqué d'Aston Martin

Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe Alpine, a révélé qu'il n'avait appris le transfert de Fernando Alonso chez Aston Martin que par le communiqué de presse de cette dernière.

Aston Martin a annoncé lundi que le double champion de F1 remplacerait Sebastian Vettel, en 2023.

Reconnaissant qu'il avait supposé que des négociations avaient eu lieu, Szafnauer a expliqué qu'il avait cherché à obtenir l'assurance d'Alonso qu'aucun accord n'avait été signé lorsqu'il a quitté la Hongrie, 12 heures seulement avant son annonce.

Horner avoue avoir voulu faire revenir Vettel chez Red BullLire plus

"C'est [le communiqué de presse] la première confirmation que j'ai eue", a déclaré Szafnauer à certains médias.

"Évidemment, lorsque nous sommes dans le paddock, il y a toutes sortes de rumeurs. J'avais entendu une rumeur selon laquelle Aston était intéressé et une fois que vous entendez qu'ils sont intéressés, il y a probablement des discussions qui ont eu lieu."

"Il y a eu d'autres indications que des discussions ont eu lieu, comme le fait de sortir du même camping-car au même moment, ce genre de choses, que j'ai vues."

"Mais j'étais convaincu que même avec les discussions - il n'y a rien de mal à explorer - nous étions très proches d'un accord"

"La première confirmation que j'ai eue a été le communiqué de presse. J'ai posé la question [avant de quitter la Hongrie] et on m'a répondu : "Non, non, non, je n'ai rien signé".

"Donc, j'ai été un peu surpris".

Alpine était proche d'un accord avec Alonso

Alpine pensait être proche de conclure un nouvel accord qui garderait Alonso avec l'équipe. Le pilote lui-même affirmant avant le week-end que les négociations prendraient "10 minutes".

L'équipe a offert à l'Espagnol un contrat d'un an avec une option pour une deuxième saison, mais il voulait une garantie à plus long terme, ce qui a conduit Alonso à décider de changer de camp.

"Il y avait juste quelques points mineurs en suspens pour lesquels son avocat devait revenir vers nous", a ajouté Szafnauer. "Et j'ai cru que c'était le cas."

Domenicali - "Pas de place pour les idiots en F1"Lire plus

" Avant qu'il ne parte, j'ai confirmé avec lui que nous allions bientôt signer, et il m'a dit : 'Ne vous inquiétez pas, je n'ai signé avec personne d'autre, nous allons continuer dans les deux prochains jours' ".

"Et puis le lendemain matin, j'ai vu le communiqué d'Aston."

"Nous étions très, très proches. Nous avions ce que je pensais être un contrat équitable des deux côtés et Fernando aussi."

"Il semble qu'il ait décidé de faire autre chose par la suite".

Ontdek het op Google Play