Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari était sur un autre niveau avant son faux pas stratégique - Wolff

Ferrari était sur un autre niveau avant son faux pas stratégique - Wolff

Actualités F1

Ferrari était sur un autre niveau avant son faux pas stratégique - Wolff

Ferrari était sur un autre niveau avant son faux pas stratégique - Wolff

Le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, pense que Ferrari et Charles Leclerc étaient sur "un autre niveau" avant que les stratèges de la Scuderia ne décident d'équiper le Monégasque de pneus durs.

Une nouvelle erreur stratégique de la Scuderia a laissé Leclerc chuter d'une victoire probable à la sixième place au passage du drapeau à damier du Grand Prix de Hongrie. À l'inverse, Max Verstappen, son rival au championnat, est parti de la 10e place sur la grille pour remporter la victoire.

Masi a signé un accord de non divulgation avec la FIALire plus

Au terme d'un magnifique dépassement, Charles Leclerc avait réussi à dépasser George Russell au 31e tour. Mais sa course s'est effondrée peu de temps après, lorsque Ferrari a décidé de couvrir l'arrêt au stand de Max Verstappen. Les stratèges de la firme italienne n'avaient alors le choix qu'entre un train de gommes tendres et un train de gommes dures. Le choix de monter des gommes dures a été un vrai désastre pour le rival de Max Verstappen, qui n'a jamais pu retrouver un rythme de course acceptable.

Grâce à cela, Mercedes a pu décrocher un double podium. George Russell a terminé derrière son coéquipier Lewis Hamilton.

"Nous ne savions pas vraiment si nous serions en mesure de courir pour la victoire", a concédé Wolff.

"C'était encourageant de voir que George, en pneus tendres, a pu s'accrocher à la tête et que Lewis était fort en P5 ou P6, donc ce fut un premier signe encourageant."

"Nous savions que la Ferrari avait plus de vitesse. Lorsque Leclerc a dépassé George, il nous a alors paru évident qu'il fallait accepter que leurs rythme était supérieur au notre."

Wolff loue l'audace de Red Bull

La remontée de Verstappen lui a permis de prendre 80 points d'avance en tête du championnat à neuf courses de la fin.

Horner - "Je suis heureux que le moteur ait cassé lors des qualifications"Lire plus

"De là où Max est parti, il a dû faire de gros efforts lors des premiers dépassements, ce qui l'a mis dans une bonne situation ", a expliqué Wolff.

"L'undercut sur Lewis était un geste audacieux parce qu'il n'était pas clair à ce moment-là ce qui allait se passer dans la course."

"Une forte course de leur part et une bonne exécution".

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play