Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo l'avoue : "Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon"
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Ricciardo l'avoue : "Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon"

Ricciardo l'avoue : "Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon"

Actualités F1

Ricciardo l'avoue : "Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon"

Ricciardo l'avoue : "Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon"

En difficulté chez McLaren, Daniel Ricciardo voit les rumeurs persister autour de son potentiel remplacement afin de la fin de son contrat en 2023.

Le pilote australien avait débarqué à Woking avec de l'ambition et l'équipe britannique comptait sur ce multiple vainqueur de Grands Prix afin de hausser le niveau.

Mais, en dépit d'une victoire l'an dernier à Monza, Ricciardo a clairement déçu depuis qu'il est passé à l'orange.

"Je ne vais pas mentir, ce n'est pas bon cette année", a-t-il déclaré dans le paddock du Hungaroring. "J'attendais évidemment beaucoup plus. L'hiver dernier, vous m'aviez demandé si je pouvais être champion du monde cette année et j'étais optimiste, à l'époque."

"Je sentais que nous allions réaliser quelque chose de particulier cette saison, avec des podiums et des victoires. Puis j'ai été testé positif [au Covid], j'ai raté la première course et tout s'est passé différemment que je ne l'avais imaginé. Mais beaucoup ont encore confiance en moi, à commencer par l'équipe."

"La situation reste difficile à avaler pour moi, même si je suis toujours aussi motivé. J'ai appris à gérer les déceptions. Je sais aussi que plus le temps passe, moins j'ai de chances de parvenir à mon objectif ultime. De toute façon, je ne pense pas réellement au titre, je me concentre juste sur la course suivante."

Norris écarte ses chances de pole du GP de HongrieLire plus

Alors, l'Australien en vient-il à douter de sa capacité à performer ? Visiblement, ce n'est pas le cas.

"Non, je ne doute pas de moi, je sais que je peux gagner. Je souffre vraiment d'adhérence et je constate que la plupart des voitures autour de moi sont meilleures. Nous travaillons dur mais si demain j'ai le matériel pour gagner, je gagnerai."

"Le calendrier est très chargé alors vous avez juste le temps de réfléchir, d'analyser et de tenter de riposter. Ces voitures sont neuves et nous avançons parfois d'un pas avant de reculer de deux..."

"Je suis optimiste, nous reviendrons devant tôt ou tard. Moi d'abord, puis l'équipe. J'en suis convaincu et je ne m'attarde pas trop sur ce qui ne va pas, ceci est un sport d'équipe et nous apprenons ensemble, cela ne sert à rien de se plaindre dans son coin !"

Ontdek het op Google Play