Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mercedes s'attend à vivre un week-end difficile en Hongrie
WK2022
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Mercedes s'attend à vivre un week-end difficile en Hongrie

Mercedes s'attend à vivre un week-end difficile en Hongrie

Actualités F1

Mercedes s'attend à vivre un week-end difficile en Hongrie

Mercedes s'attend à vivre un week-end difficile en Hongrie

Après un week-end abouti en France, Mercedes arrive en Hongrie pour y disputer le 13eme Grand Prix de F1 de la saison. Cependant, la firme allemande prévient, les faiblesses de la Mercedes risquent d’être mises en valeur sur le tourniquet hongrois.

Mercedes revient de France avec son premier double podium de la saison. L’abandon de Charles Leclerc et le dépassement de George Russell sur Sergio Perez ont permis aux Flèches d’argents de terminer à la deuxième et à la troisième place, derrière Max Verstappen.

Que faut-il attendre du GP de Hongrie ?Lire plus

Toutefois, la joie du double podium semble être rapidement descendue chez Mercedes, laissant la place aux inquiétudes. En effet, par la voie de James Vowles, stratège chez Mercedes, la W13 pourrait être rapidement poussée dans ses retranchements sur la piste de l’Hungaroring.

"Nous ne sommes pas encore au niveau où nous devrions être pour gagner [...], notre plus grosse lacune vient du rythme de la voiture pendant les qualifications et la Hongrie exposera cette faiblesse", a déclaré l’ingénieur Mercedes.

En effet, Mercedes n’a signé aucune pole position cette année et n’a jamais réussi à faire mieux qu’une quatrième place sur la grille de départ.

"Nous sommes réalistes, nous avons fait des progrès et je peux voir des avancées. Nous pouvons voir de quelle manière nous allons progresser lors des prochaines courses, mais à Budapest nous devons être réalistes. Au point où nous en sommes avec cette F1, c'est une voiture de course solide, mais nous ne serons peut-être pas en mesure d'utiliser toutes ses capacités dans les conditions qui nous attendent en Hongrie. Nous devrons travailler pour nous assurer de nous qualifier aux positions où nos monoplaces doivent être, à l'avant."

Vettel révèle les raisons de son départ de la F1Lire plus

Il faut reconnaître que la firme à l’étoile progresse et revient petit à petit sur les leaders. Cependant, la piste du Grand Prix de Hongrie sera probablement moins clémente avec la W13 et la Mercedes risque de voir ses rivales s’envoler après l’extinction des feux.

"Nous améliorons clairement la voiture, course après course et notre rythme s'améliore, mais pas en qualifications", a déclaré James Vowles, dans une vidéo de débriefing après le GP de France. "Nous avons du mal à nous mêler à la lutte avec Ferrari et Red Bull et il y aura certains circuits, comme le Paul Ricard et Silverstone, où nous pourrons utiliser le rythme de course à notre avantage, Budapest beaucoup moins. Si vous partez derrière à Budapest, il est très difficile de remonter dans le peloton. Il y aura des opportunités, mais c'est plus difficile", a conclu le stratège de l’écurie Mercedes.

Ontdek het op Google Play