Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner : "Pas de manœuvres politiciennes ou autres conneries" cette saison

Horner : "Pas de manœuvres politiciennes ou autres conneries" cette saison

Actualités F1

Horner : "Pas de manœuvres politiciennes ou autres conneries" cette saison

Horner : "Pas de manœuvres politiciennes ou autres conneries" cette saison

Christian Horner se dit satisfait de l'ambiance dans laquelle se déroule la lutte entre Red Bull et Ferrari cette saison, et qui change radicalement par rapport à l'atmosphère délétère de l'an dernier.

Pour la deuxième saison d'affilée, Red Bull doit livrer une lutte sans merci pour le gain du titre mondial. L'exercice 2021, remporté par son pilote Max Verstappen, avait en effet été marqué par de nombreuses polémiques sur et en dehors de la piste – la non moins célèbre d'entre elles étant sans nul doute le tout dernier tour du GP d'Abu Dhabi, qui avait vu le Néerlandais décrocher le titre dans des circonstances controversées.

Mais cette année l'adversaire de la marque autrichienne a changé : il ne s'agit plus en effet de Mercedes mais de Ferrari, et le fairplay semble avoir repris le pas sur les coups bas et autres petites phrases assassines dans le paddock.

C'est en tout cas l'avis du patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, qui se félicite de l'état d'esprit dans lequel se déroule la bataille entre le taureau rouge et le cheval cabré cette saison : "Jusqu'ici, la compétition s'est déroulée entièrement sur la piste", souligne le responsable anglais. "Il n'y a pas eu de manœuvres politiciennes ou autres conneries [sic] sur ce qui se passe dans les coulisses. Il y a du respect entre les deux équipes qui sont extrêmement compétitives. On se retrouve face à face sur chaque course, il y a un profond respect entre les pilotes et les équipes, et c'est une bonne chose à voir."

Il y a un profond respect entre les pilotes et les équipes, et c'est une bonne chose à voir.Christian Horner

Duel par médias interposés entre Horner et Wolff

On le sent, la lutte intense face à Mercedes l'an passé a laissé des traces, et Horner n'a pas manqué de répliquer à son homologue de la marque à l'étoile, Toto Wolff, qui avait assuré en préambule du GP de France la semaine dernière que Lewis Hamilton allait bientôt disposer d'une voiture à-même de venir jouer la gagne cette saison avec les Ferrari et les Red Bull.

"Ils ont affirmé certaines choses avant le week-end. Mais Max a su contrôler tout cela assez facilement", reprend Horner. "J'ai entendu que Toto avait dit qu'ils allaient travailler durant toute la trêve estivale pour améliorer la voiture. C'est quelque chose qui serait bien sûr illégal."

Red Bull et Porsche, l'association sera officialisée le 4 aout prochainLire plus

Wolff est donc prévenu : si ses troupes ne constituent pas pour le moment une réelle menace pour Red Bull, leurs moindres faits et gestes n'en demeurent pas moins scrutés avec attention par la concurrence. Un signe que le regain de forme affiché par Mercedes ces dernières courses commencent à inquiéter ses adversaires ?

Ontdek het op Google Play