Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Monza s'attend à une affluence record pour le GP d'Italie

Monza s'attend à une affluence record pour le GP d'Italie

Actualités F1

Monza s'attend à une affluence record pour le GP d'Italie

Monza s'attend à une affluence record pour le GP d'Italie

Pas moins de 320 000 spectateurs sont attendus à l'occasion du GP d'Italie en septembre prochain, alors que le tracé transalpin va commémorer le centenaire de sa première course disputée à Monza.

C'est un nouveau signe de la hausse d'attractivité de la F1 ces dernières saisons : le circuit de Monza prévoit en effet une recrudescence du nombre de spectateurs lors du GP d'Italie, 16e manche du championnat qui doit se tenir du 9 au 11 septembre prochains.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce fort intérêt pour l'une des épreuves les plus emblématiques de la F1, présente au calendrier de la discipline depuis les débuts du championnat en 1950 (avec Silverstone, Monaco et Spa-Francorchamps).

Le GP de Miami a généré 350 millions de dollars de retombées économiquesLire plus

Tout d'abord, l'édition 2022 marquera le 100e anniversaire de la première course organisée sur le tracé italien. Un moment historique donc, qui sera émaillé de plusieurs festivités pour célébrer l'événement.

Ensuite, il ne fait aucun doute que le duel à couteaux tirés que se livrent Max Verstappen et Charles Leclerc cette saison est de nature à renforcer l'attrait du GP d'Italie. Certes, l'abandon de Charles Leclerc au GP de France le week-end dernier constitue un vrai coup dur dans pour la campagne du Monégasque, qui se trouve dorénavant relégué à 63 points de son rival néerlandais, mais le fait d'avoir un pilote Ferrari en position de jouer le titre demeure un gage d'affluence pour le GP d'Italie – le dernier titre remporté par un pilote de la Scuderia remontant à 2007 et le sacre de Kimi Räikkönen.

Un pilote Ferrari devant, l'assurance d'un succès populaire

Autant de paramètres qui jouent donc en faveur d'un immense succès populaire à Monza, dans un contexte d'extension des infrastructures du tracé, comme le souligne Angelo Sticchi Damiani, le président de l'Automobile Club d'Italie : "Nous sommes encore en train d'étendre les garages temporaires, de sorte que personne ne soit laissé sur le carreau. Les chiffres annoncés pour le GP d'Italie sont d'ores et déjà exceptionnels. On prévoit 320 000 spectateurs sur l'ensemble du week-end, ce sont des chiffres que nous n'avons jamais vus jusqu'ici."

Auteur d'un début de saison en fanfare avec deux victoires lors des trois premières courses, Leclerc a par la suite déchanté mais a tout de même redressé la barre lors des dernières manches, renouant avec la victoire en Autriche avant de signer la pole-position en France.

On prévoit 320 000 spectateurs sur l'ensemble du week-end, ce sont des chiffres que nous n'avons jamais vus jusqu'ici.Angelo Sticchi Damiani, président de l'Automobile Club d'Italie

Un regain de forme qui rend optimiste le président de l'Automobile Club d'Italie, quand bien même Leclerc n'a pas marqué le moindre point sur le circuit Paul Ricard : "Malheureusement c'est ce qui s'est passé", reprend le responsable italien. "Au moins peut-on se dire qu'une telle erreur rend plus humain un pilote proche de la perfection comme Leclerc. Selon moi il est devenu plus fort en tant que pilote. Donc je garde espoir. Il nous tarde de revoir un pilote Ferrari Champion du monde."

Monza s'attend donc à faire le plein de spectateurs en septembre, dans la droite ligne des succès populaires qui ont émaillé jusqu'ici la saison 2022. À titre d'exemple, le GP de France a rassemblé pas moins de 200 000 spectateurs sur l'ensemble de son week-end, ce qui pourrait jouer en sa faveur dans un contexte où l'épreuve tricolore voit son avenir menacé.

Ontdek het op Google Play