Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pourquoi Ricciardo a une relation amour-haine avec la F1

Pourquoi Ricciardo a une relation amour-haine avec la F1

Actualités F1

Pourquoi Ricciardo a une relation amour-haine avec la F1

Pourquoi Ricciardo a une relation amour-haine avec la F1

Daniel Ricciardo a révélé une relation d'amour-haine avec la F1 alors que celui-ci lutte chez McLaren. L'Australien a détaillé son raisonnement derrière la publication sur les réseaux sociaux d'une déclaration concernant son avenir au milieu des spéculations croissantes. Se sentant obligé de prendre la parole pour faire taire des rumeurs de départ en dépit d'un contrat en bonne et due forme pour la saison prochaine, Ricciardo assure qu'il n'est pas fini.

Depuis qu'il a rejoint McLaren l'année dernière, Ricciardo a encaissé de nombreux échecs et n'a pu que constater un certain gouffre de performances entre lui et son coéquipier Lando Norris.

A l'abord du GP de France, cette année, Ricciardo a 47 points de retard sur Norris à mi-parcours du championnat, après avoir marqué lors de seulement quatre événements, ce qui soulève des questions sur son avenir.

Mais sur les réseaux sociaux avant le Grand Prix de France, Ricciardo a publié une déclaration expliquant qu'il était chez McLaren pour rester.

"Ce que j'ai écrit, c'est qu'il y avait beaucoup de bruit, de rumeurs et de gens qui se posaient des questions, trouvaient leurs propres réponses et ça ne faisait que monter", a expliqué Ricciardo.

"J'étais juste à dire : 'Je sais évidemment quel est mon avenir, donc je vais juste le faire savoir à tout le monde ; aux gens qui me suivent, mes supporters. Il était temps que tout le monde le sache de ma propre bouche."

L'avenir de Ricciardo est au centre des spéculations depuis que le PDG de McLaren, Zak Brown, a indiqué que la relation n'avait pas réellement porté les fruits espérés. Par ailleurs, McLaren ne se prive pas de faire savoir son intérêt pour différents jeunes pilotes, à l'instar de certains évoluant actuellement en IndyCar.

Quand on lui a demandé s'il s'était demandé s'il pouvait continuer comme les choses étaient, Ricciardo a répondu : "Pour faire court, non. Mais bien sûr, après quelque chose comme une sortie en Q1, la frustration fait qu'on se dit : 'encore ça ?'

"Bien sûr, il y a une frustration et parfois, d'une certaine manière, je déteste le sport parce que vous faites face à ces hauts et ces bas si souvent, mais j'ai l'impression que les jours où je me retrouve à la détester, je l'aime aussi."

"Le sentiment que je ressens et ce que cela m'enflamme ; c'est un sentiment dans mon ventre, c'est comme si j'aimais vraiment ça. Alors bien sûr, j'aimerais être au top tout le temps mais le sentiment que j'ai est toujours réel, même à travers ces bas."

"Et dès que cette émotion et cette vague de frustration passent, en dix minutes, une demi-heure ou une heure - quoi que ce soit - je suis alors comme en réinitialisation : je veux toujours cela et je crois toujours je peux le faire. Le jour où je prends ma retraite sera le jour où je perdrai ce sentiment, le jour où je perdrai cette croyance et la volonté de continuer à le faire. J'ai vraiment l'impression que je suis encore assez loin de ça."

Ontdek het op Google Play