Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz s'excuse après avoir critiqué les commissaires du GP d'Autriche

Sainz s'excuse après avoir critiqué les commissaires du GP d'Autriche

Actualités F1

Sainz s'excuse après avoir critiqué les commissaires du GP d'Autriche

Sainz s'excuse après avoir critiqué les commissaires du GP d'Autriche

Carlos Sainz s'est excusé après avoir involontairement critiqué les commissaires "héroïques" du Grand Prix d'Autriche.

L'Espagnol a qualifié certains commissaires du Grand Prix d'Autriche de "trop lents" et a indiqué qu'il s'adresserait à la FIA à ce sujet, après son abandon lors de la dernière course.

Mercedes a-t-elle réduit l'écart avec Red Bull et Ferrari ?Lire plus

En réponse à ces commentaires, l'équipe officielle de sécurité du circuit a fait référence à l'accident tragique de Jules Bianchi en 2014 et a déclaré : "Les règles de la FIA concernant les récupérations et les interventions sur la piste ont été drastiquement renforcées."

Interrogé en amont du Grand Prix de France de ce week-end, Sainz a répondu : "J'ai lu l'article qui est sorti. Je peux comprendre pourquoi ils l'ont écrit parce que ce que j'ai dit après la course aurait été ressenti comme une critique."

"Je n'avais pas du tout l'intention de le faire parce que je suis le premier à parler en bien des commissaires de piste, des héros qu'ils sont et de la façon dont ils se portent volontaires dans ce genre de situation pour nous protéger."

"Je n'ai jamais voulu que cela ressemble à une critique pour qui que ce soit. Je voulais juste m'assurer que c'était analysé, pour voir où nous pouvons faire mieux la prochaine fois parce que ce n'était pas un moment confortable dans la voiture."

Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !Lire plus

Après que Carlos Sainz ait immobilisé sa Ferrari dans l'échappatoire du quatrième virage, la situation a rapidement dégénéré. Le pilote Ferrari ne pouvant pas relâcher le frein en raison de la pente et les commissaires ne pas intervenir sur la voiture en flamme.

Après avoir lu les explications des commissaires, l'Espagnol a ajouté : "C'était un peu agité sur le moment, un peu désordonné. J'ai revu ce qui s'est passé et peut-être que je vais devoir parler un jour avec la FIA".

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play