Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !
WK2022
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Russell va devoir se méfier d'Hamilton la saison prochaine - Rosberg
Sainz affirme avoir dû changer son style de conduite chez Ferrari en 2022
La F1 annule le Grand Prix de Chine 2023
La F1 envisage l'utilisation "d'éléments aérodynamiques mobiles" en 2026 - Brawn
Chadwick rejoint Andretti en Indy NXT
Exposition sur la Formule 1 - Premier aperçu et mise en vente des billets
McLaren intègre Palou à sa liste de pilotes de réserve
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !

Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !

Actualités F1

Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !

Ce week-end, ce sont aussi les 24 Heures de Spa !

Durant la dernière décennie, le succès des 24 Heures of Spa a été renforcé par un concept novateur : une course regroupant toutes des voitures répondant à la même réglementation technique, mais qui n’empêche pas de proposer différentes catégories.

Pour la 74e édition de la classique belge, tous les pilotes s’affronteront sur des GT3, mais cinq classes différentes offriront autant de courses dans la course. À côté des 23 trios engagés en Pro (la catégorie reine de ceux qui viseront la victoire au général), 43 autres équipages se retrouveront en Silver Cup, en Gold Cup, en Pro-Am ou en Bronze Cup.

À l’exception de la catégorie Pro, chaque classe autorise un quatrième pilote pour la course phare de l’année. Il n’y a toutefois aucune obligation et certaines équipes préfèrent d’ailleurs tabler sur la synergie qui existe déjà dans leurs équipages disputant toute la saison. Voici un tour d’horizon des principaux protagonistes rêvant d’une victoire de classe lors des 24 Heures de Spa...

Un nouveau record de 18 concurrents en Silver Cup

Avec 18 voitures au départ, la Silver Cup a de nouveau battu son record du nombre d’engagés. Pour rappel, Mercedes-AMG a remporté les deux dernières éditions. Lauréate en 2021, l’équipe Madpanda Motorsport sera encore pointée parmi les favoris avec de nouveau Ezequiel Perez Companc et Patrick Kujala derrière le volant, ce duo étant complété cette fois par Sean Walkinshaw et Oscar Tunjo pour former un solide équipage.

L’équipe HRT s’est imposée en 2020 et comptera sur Frank Bird pour renforcer l’habituel trio de la #4, Love/Fittje/Valente. La voiture-sœur, la #777 Al Manar Racing by HRT, a remporté la dernière course de la Fanatec Endurance Cup sur le Circuit Paul Ricard et figure parmi les favoris avec le trio Al Zubair/Jefferies/Schiller, rejoint à Spa par Daniel Morad.

La formation Akkodis ASP est à la fois habituée de l’épreuve et reconnue pour son savoir-faire. Avec Mosca/Drouet/Stevenson, la #87 devrait donc lutter aux avant-postes. GetSpeed alignera une cinquième Mercedes-AMG et conserve son équipage habituel composé de Kingsley/Eriksen/Baud. Avec l’avantage du nombre, le constructeur à l’étoile a toutes les chances d’aller chercher un troisième succès consécutif.

Seul Audi, avec cinq voitures également dans cette Silver Cup, aura autant d’atouts dans son jeu. Chez Tresor by Car Collection, on proposera un nouvel équipage avec Di Amato/Di Folco/Jean/Patrese, ce-dernier faisant ses débuts sur le double tour d’horloge à 16 ans seulement. Le Saintéloc Junior Team sait comment gagner sur le tracé belge et visera la victoire de classe grâce à Gazeau/Baert/Panis/Magnus, Attempto Racing ayant aussi un solide quatuor à présenter avec Zug/Schöll/Aka/Puhakka.

Le Team WRT fait toujours partie des favoris, quelle que soit la catégorie dans laquelle l’équipe belge est engagée. Deux R8 LMS viseront la plus haute marche du podium en Silver Cup. La #30 de Neubauer/Goethe/Simmenauer, qui est actuellement en tête du championnat en Fanatec Endurance Cup après sa victoire à Imola, et la #31 de Hutchison/Menchaca/Proctor, sur le podium lors de la dernière course en date, les 1000 Km du Circuit Paul Ricard.

Lamborghini a déjà enlevé la Silver Cup à deux reprises, en 2018 et 2019. Avec quatre Huracan sur la liste des engagés de la catégorie, le constructeur de Sant'Agata Bolognese peut envisager un troisième triomphe. Comme d’habitude, l’équipe VSR alignera deux voitures. Le trio de la #563, Beretta/Nemoto/Hites, sera épaulé par Karol Basz. Sur la #163, c’est Mattia Michelotto qui rejoindra Paverud/Moulin/Dörrbecker.

Parmi les équipes de pointe et comptant le plus d’expérience de l’épreuve, Emil Frey Racing a choisi de conserver son jeune trio White/Tujula/Lappalainen pour ce grand rendez-vous. À l’inverse, l’équipe Leipert Motorsport, qui complète l’armada Lamborghini, disputera les TotalEnergies 24 Hours of Spa pour la première fois depuis 2011. Elle comptera pour l’occasion sur le quatuor Cooke/Leitch/Weering/Tutumlu Lopez.

Disputant habituellement le Fanatec GT World Challenge America Powered by AWS, le Samantha Tan Racing a choisi la BMW M4 GT3 pour faire ses débuts sur le double tour d’horloge belge. La Canadienne Samantha Tan figure elle-même dans l’équipage au même titre que son compatriote Nick Wittmer, le Texan Harry Gottsacker et le débutant néerlandais Maxime Oosten. Garage 59 engagera son trio annuel Simioni/Maldonado/Kjaergaard sur sa McLaren, mais en y ajoutant le Sim Racer James Baldwin, qui fait un retour très attendu dans le monde réel à l’occasion de la plus grande course de GT3 au monde.

Deux Porsche complètent la liste des engagés en Silver Cup. Chez Allied Racing, le trio Matthiesen/Fischli/Strum est confirmé sur la #22. Il recevra le renfort de Vincent Andronaco, 17 ans seulement, qui est l’une des révélations du début de saison en GT4 European Series. Pour défendre la représentation italienne de Porsche, Dinamic Motorsport verra Mikkel Pedersen rejoindre Roda/Calamia/Nakken sur la #56.

Quinze équipages pour la première édition de la Gold Cup

La nouvelle Gold Cup répond à une demande. La preuve ? Pas moins de 15 équipages viseront la victoire dans cette catégorie lors de cette 74e édition des TotalEnergies 24 Hours of Spa. La liste des engagés a en outre très fière allure avec plusieurs équipes ayant déjà remporté des victoires dans d’autres catégories. Lauréate au classement général en 2018, la formation Walkenhorst Motorsport fait son retour sur le double tour d’horloge pour une apparition unique cette saison. Au volant de la BMW M4 GT3 de l’équipe allemande, les Américains Heistand/Dinan/Foley seront rejoints par le pilote officiel de la marque, Jens Klingmann.

AF Corse a triomphé plusieurs fois en Pro-Am et voudrait remporter la première édition de la Gold Cup. Engagé sur l’ensemble de la saison, le trio Delacour/Sbirrazzuoli/Balzan sera épaulé par David Perel, vainqueur de sa catégorie à Spa en 2018 et en 2019. Iron Dames engagera aussi une Ferrari pour former un équipage 100% féminin, ce qui n’était plus arrivé depuis 1997. Aux côtés des habituées que sont Frey/Bovy/Gatting, la jeune Française Doriane Pin disputera ses premières TotalEnergies 24 Hours of Spa.

Haupt Racing Team connait aussi la recette de la victoire après avoir imposé une Mercedes-AMG dans la Silver Cup en 2020. Faisant partie des vainqueurs il y a deux ans, Hubert Haupt et Gabriele Piana viseront un succès en Gold Cup avec Florian Scholze et Arjun Maini comme équipiers. Ayant affiché un solide potentiel depuis le début de cette année, le Winward Racing comptera une fois de plus sur son trio Liebhauser/Ferrari/Auer, complété en Belgique par Russel Ward, un fidèle du Fanatec GT World Challenge America Powered by AWS.

Pour la première fois, c’est avec une Mercedes-AMG que le Sky Tempesta Racing disputera les TotalEnergies 24 Hours of Spa. L’équipage habituel Hui/Froggatt/Cheever sera renforcé par Loris Spinelli, que l’on voit habituellement au volant d’une Lamborghini. Quant à l’équipe GetSpeed, elle ajoutera une Mercedes-AMG en Gold Cup et pourrait bien créer la surprise avec la #44 de Blanchemain/Assenheimer/Blom/Pla.

Beechdean AMR a bien préparé son retour aux TotalEnergies 24 Hours of Spa, sa dernière participation datant de 2014. Sur l’Aston Martin, Howard/Hasse-Clot/Nouet sont fidèles au poste, le jeune Roman De Angelis les rejoignant pour l’occasion. L’équipe Inception Racing sera présente avec une autre voiture anglaise, mais une McLaren cette fois. Après une superbe 9e place au général et une victoire en Gold Cup sur le Circuit Paul Ricard, l’équipe figure parmi les favoris avec un redoutable équipage composé de Iribe/Millroy/Schandorff/Priaulx.

Ayant remporté la toute première course de l’histoire de la Gold Cup à Imola, l’équipe Herberth Motorsport espère offrir à sa marque de cœur, Porsche, un nouveau succès avec Ralf Bohn et les jumeaux Alfred et Robert Renauer. Vu son expérience des courses de longue haleine, la structure allemande est à pointer parmi les favoris. Une autre 911 GT3-R sera de la partie en Gold Cup avec l’équipe Allied Racing voyant Alex Malykhin rejoint par Florian Latorre, Julien Apothéloz et le pilote officiel Porsche, Ayhancan Güven.

Le palmarès du Team WRT dans les Ardennes ne doit plus être rappelé, mais l’équipe belge se verrait bien y ajouter un succès en Gold Cup. Ryuichiro Tomita est le "capitaine" de l’Audi #33 aux côtés des frères Arnold et Maxime Robin. À Spa, ils seront rejoints par le jeune espoir belge Ulysse De Pauw. Engageant une Audi pour la première fois cette saison, l’autre équipe belge Boutsen Racing a appelé Antoine Leclerc pour compléter son trio habituel Eteki/Ojjeh/Lessennes.

Depuis 2018, Barwell Motorsport a remporté pas moins de quatre victoires de classe. La formation britannique est donc à coup sûr à classer parmi les favoris de la Gold Cup. Star montante, Sandy Mitchell sera rejoint sur la Lamborghini par trois équipiers expérimentés : Ahmad Al Harthy, Sam De Haan et Alex MacDowall. Une autre Lamborghini sera présente dans ce plateau de la Gold Cup grâce à AGS Events, l’équipage habituel Parisy/Cabirou/Gomar étant complété sur l’Huracan #8 par Ruben Del Sarte.

Suspense garanti aussi en Pro-Am et en Bronze Cup

Après une période moins prolifique, AF Corse a retrouvé le chemin de la victoire en Pro-Am l’an dernier. Défendant toujours les couleurs de Ferrari, l’équipe italienne est la référence de la catégorie avec cinq victoires depuis 2011. Pour viser un nouveau succès, le trio Machiels/Bertolini/Costantini, engagé sur toute la Fanatec Endurance Cup, sera renforcé par Alessio Rovera.

Les Porsche sont toujours très populaires aussi en Pro-Am et ce sera encore le cas cette année avec quatre 911 GT3-R. L’équipe néo-zélandaise Earl Bamber Motorsport fera confiance au duo père-fils composé de Steve et Brenton Grove, les Australiens étant épaulés par le Malais Adrian D'Silva et le Néo-zélandais Matt Payne.

Vainqueur du classement général en 2020, Earl Bamber pilotera la voiture-sœur de l’équipe, engagée sous l’appellation Singha Racing Team TP 12. Il sera le pilote de référence pour les Thaïlandais Piti Bhirombhakdi et Tanart Sathienthirakul, mais aussi pour le Français Christophe Hamon, habitué du GT4. L’équipe Herberth Motorsport ajoutera encore deux Porsche dans la lutte avec Antares Au, Kevin Tse, Dylan Pereira et Jaxon Evans sur la #9, la #24 étant confiée à Niki Leutwiler, Stefan Aust et Alessio Picariello.

Il ne faut surtout pas sous-estimer Garage 59 et sa McLaren #188. Miguel Ramos et Alexander West font partie des pilotes amateurs les plus expérimentés et tant Henrique Chaves que Dean MacDonald ont déjà démontré leur pointe de vitesse. On retrouve aussi deux excellents pilotes Bronze sur la Mercedes-AMG de SunEnergy1 by SPS. Lauréats au classement général des LIQUI MOLY Bathurst 12 Hour cette année, Kenny Habul et Martin Konrad feront une fois de plus cause commune pour viser une victoire de classe à Spa. Pilote de référence chez SPS, Dominik Baumann sera aussi de la partie et Philip Ellis, qui ne manque pas d’expérience en Mercedes-AMG, complétera ce redoutable équipage.

La formation française CMR devrait être parmi les plus populaires auprès du public : elle engage la seule Bentley au départ, la voiture est une "Art Car" qui ne passera pas inaperçue et deux Belges figurent parmi les pilotes. Stéphane Lémeret sera la référence, lui qui compte une expérience colossale de l’épreuve. Le pilote-journaliste officiera en tant que guide pour son compatriote Nigel Bailly, pilote paraplégique, et le Français Antonin Borga.

Deux voitures de la Bronze Cup complètent la grille de départ pour l’édition 2022 des 24 Heures de Spa. Habituellement engagée en Pro-Am, la Mercedes-AMG #20 de SPS automotive performance change de catégorie avec son pilote, Valentin Pierburg. George Kurtz, qui pourra compter sur son expérience de l’épreuve, et le revenant Tim Müller l’épauleront. Ce sera par contre une découverte pour la première femme-pilote d’Arabie Saoudite, Reema Juffali. Face à ce quatuor, Walkenhorst Motorsport alignera une autre BMW M4 GT3. Le patron-pilote Henry Walkenhorst sera rejoint par Donald Yount, Jörg Breuer et Theo Oeverhaus, un débutant de 17 ans.

Ontdek het op Google Play