Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
"Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans le choix des sprints" - Bottas
WK2022
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
"Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans le choix des sprints" - Bottas

"Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans le choix des sprints" - Bottas

Actualités F1

"Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans le choix des sprints" - Bottas

"Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans le choix des sprints" - Bottas

En 2023, la Formule 1 voudrait organiser 6 sprints - ce qui était déjà sa volonté pour 2022 - et Valtteri Bottas estime que les pilotes devraient être impliqués dans le choix des circuits concernés.

Le dernier sprint en date, qui a lieu en Autriche, n'a pas été une franche réussite car le scénario proposé n'était autre que celui d'un premier relai de course "lambda".

Du côté des pilotes, on voudrait clairement avoir son mot à dire dans le choix des circuits. Après tout, ce sont les mieux placés pour juger de l'intérêt des opportunités de dépassement sur un tracé, ce qui est évidemment particulièrement prisé pour ce format.

"Absolument, l'importance des circuits sélectionnés est cruciale" a déclaré le pilote finlandais Valtteri Bottas. "Alors oui, pourquoi pas disputer un sprint en Autriche, mais sincèrement je pense que cela pourrait être réalisé dans de meilleurs endroits..."

La F1 met en évidence l'impact majeur des courses sprint en 2022Lire plus

En 2021, la Formule 1 avait opté pour Silverstone, Monza et Interlagos tandis que cette saison, si le Brésil a été conservé, les deux premiers sprints ont eu lieu à Imola et Spielberg.

"L'an dernier, cela avait bien fonctionné à Silverstone. Quoi qu'il en soit, il me semble important que nous soyons consultés ! Les pilotes doivent avoir leur mot à dire dans les choix posés." a ajouté Bottas.

Pour l'heure, la responsabilité incombe au PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, secondé par le directeur sportif, Ross Brawn. "Pour l'instant, nous devons juste attendre de voir ce qu'ils vont proposer..." a conclu le pilote Alfa Romeo non sans frustration.

Ontdek het op Google Play