Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vers la fin des années de suprématie en F1 ?

Vers la fin des années de suprématie en F1 ?

Actualités F1

Vers la fin des années de suprématie en F1 ?

Vers la fin des années de suprématie en F1 ?

L'ancien pilote Ferrari et McLaren, Gerhard Berger, estime que les batailles entre Max Verstappen et Charles Leclerc cette saison ont été salvatrices pour la F1 après les années Schumacher, Vettel, Hamilton.

Depuis le début des années 2000, Michael Schumacher, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont remporté 18 des 22 titres. Quatorze pour Hamilton et Schumacher, quatre pour Vettel.

Verstappen révèle le problème clé que Red Bull doit résoudreLire plus

Ces saisons de domination sans partage de Schumacher chez Ferrari et d'Hamilton chez Mercedes ont conduit certains à réclamer que la F1 devienne plus passionnante. Un objectif qui a été atteint au cours de la dernière saison et demie.

En effet, Lewis Hamilton a été détrôné l'année dernière par Max Verstappen, aux termes d'une épique bataille. Champion du monde en titre, le pilote hollandais est à son tour challengé par Charles Leclerc.

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait de cette lutte, Berger a répondu au podcast F1 Nation : "Je le vois d'abord comme une bonne chose pour la Formule 1."

"Nous avons besoin d'encore mieux, nous avons besoin de deux autres grandes écuries dans la bataille - une McLaren ou autre - mais après toutes les années avec Schumacher, toutes les années avec Hamilton, nous sommes vraiment heureux de voir deux écuries différentes s'affronter ces trois dernières années."

"Ferrari est de retour dans le jeu, ce qui est fantastique, ce serait bien si Mercedes se plaçait quelque part entre les deux, mais nous avons déjà vu de bonnes courses, de très bonnes courses."

"Je pense que la Formule 1 est revenue à ce que les fans méritent."

"Avoir une équipe comme Ferrari qui se bat pour le championnat aide beaucoup."

Mercedes ne se joindra pas à la lutte Red Bull-Ferrari au Paul Ricard

Les performances de Mercedes en Grande-Bretagne et en Autriche avaient fait naître l'espoir d'une lutte à trois pour la victoire au Grand Prix de France de ce week-end, compte tenu des caractéristiques du circuit du Paul Ricard.

Alonso veut qu'Alpine commence le développement de la F1 de 2023Lire plus

Mais Berger a balayé tout espoir de voir la Flèche d'argent monter sur la plus haute marche du podium, expliquant : "Le Paul Ricard a toujours été un circuit spécial, il est très lisse et c'est un style de circuit très différent. Je ne serais pas surpris que la Mercedes y fonctionne un peu mieux, mais pour moi, ce sera à nouveau une lutte entre Ferrari et Red Bull", a affirmé l'ancien pilote de F1.

Ontdek het op Google Play