Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc adore se battre avec Verstappen : " C'est toujours à la limite "
WK2022
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Leclerc adore se battre avec Verstappen : " C'est toujours à la limite "

Leclerc adore se battre avec Verstappen : " C'est toujours à la limite "

Actualités F1

Leclerc adore se battre avec Verstappen : " C'est toujours à la limite "

Leclerc adore se battre avec Verstappen : " C'est toujours à la limite "

Charles Leclerc estime que ses batailles avec le leader du championnat de F1, Max Verstappen, sont "moins agressives que d'habitude".

Les pilotes Ferrari et Red Bull ont grandi en tant que rivaux en karting, s'affrontant à l'occasion alors que tous deux tentaient de faire valoir leurs talents afin de gravir les échelons du sport automobile.

Ocon souligne la raison évidente pour laquelle le GP de France doit survivreLire plus

Mais Leclerc et Verstappen ont jusqu'à présent gardé leurs batailles en piste plutôt propres après 11 courses de la saison.

Cela contraste fortement avec la tumultueuse bataille pour le titre entre Verstappen, champion en titre et Lewis Hamilton la saison dernière.

À cette occasion, le Néerlandais s'est montré agressif dans sa défense et son attaque et parfois, a dépassé la limite de l'acceptable dans ce qui était un bras de fer acharné.

À la question de savoir si sa bataille avec Verstappen était moins agressive en raison du respect qui existe entre les deux pilotes, Leclerc a répondu : "Honnêtement, sur la bataille entre Max et Lewis, je n'ai rien à dire. Je n'étais pas impliqué dans cette bataille. Malheureusement pour moi, je me battais pour des positions moins intéressantes l'année dernière."

Mais exprimant son plaisir de se battre avec son vieux rival de karting, pour les victoires en F1, le Monégasque a ajouté : "Sur la lutte avec Max, j'adore ça."

"Nous nous connaissons depuis très longtemps. C'est toujours une course à la limite."

"On peut dire que cette année est un peu moins agressive que d'habitude avec les combats entre nous, mais nous avons aussi grandi au fil des années."

"Nous connaissons les faiblesses de l'autre, donc nous nous connaissons très bien et c'est ce qui rend les choses excitantes."

"Mais il y a beaucoup de respect", a assuré le pilote de la Scuderia Ferrari.

Un duel Verstappen-Leclerc se profile en seconde partie de saison

Max Verstappen, leader du championnat, compte 38 points d’avance sur son dauphin, Charles Leclerc. De leur côté, les coéquipiers des deux pilotes semblent marquer le pas. En effet, l’abandon de Sergio Perez en début de Grand Prix, puis celui de Carlos Sainz en fin de course ont fait grandir les écarts avec les leaders. Sergio Perez compte 57 unités de retard sur Max Verstappen et Carlos Sainz 75 !

Prévisions météo pour le Grand Prix de France de F1Lire plus

Si du côté de chez Red Bull, on n’hésite pas à sacrifier Sergio Perez afin de favoriser Max Verstappen, chez Ferrari les choses semblent encore un peu floues. Charles Leclerc a fait les frets de ces hésitations lors du Grand Prix de Grande-Bretagne. Alors que le Monégasque menait la course, son écurie à préférer faire rentrer Carlos Sainz alors que la voiture de sécurité venait de faire son entrée sur la piste. Leclerc avait finalement terminé à la quatrième place, voyant son coéquipier décrocher sa première victoire en F1.

Ontdek het op Google Play