Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell sur ses trois années chez Williams : "C'était trop long"
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Russell sur ses trois années chez Williams : "C'était trop long"

Russell sur ses trois années chez Williams : "C'était trop long"

Actualités F1

Russell sur ses trois années chez Williams : "C'était trop long"

Russell sur ses trois années chez Williams : "C'était trop long"

George Russell pense rétrospectivement que son passage chez Williams a été trop long. Le Britannique de 24 ans a couru trois saisons derrière le reste du peloton avant d'être promu chez Mercedes aux côtés de Lewis Hamilton.

George Russell faisait partie du programme junior de Mercedes lorsqu'il a remporté le championnat de Formule 2 en 2018. En accord avec le directeur d'équipe de Mercedes, Toto Wolff, il a été placé chez Williams en 2019 pour acquérir de l'expérience au plus haut niveau.

Alpine frustrée par de nombreux soucis en course qui nuisent à Alonso et OconLire plus

L'Anglais avait alors signé un contrat de trois ans, il a cependant déclaré qu’à l'époque, il ne s'attendait pas à ce que les performances de la formation britannique restent aussi décevantes lors de ces trois saisons.

"Je pense que lorsque j'ai signé avec l'écurie Williams en 2018, j'avais dans un coin de la tête que c'était une équipe qui avait obtenu des podiums au cours des trois dernières années, en terminant troisième, quatrième ou cinquième au classement des constructeurs", a déclaré Russell au podcast Beyond The Grid.

"En 2018, ils ont eu une très mauvaise année où ils ont terminé à la dernière place, j'avais en tête que c'était une équipe qui pouvait revenir et recommencer à se battre pour la cinquième ou la troisième place."

Le jeune pilote Mercedes a poursuivi : "Nous avons convenu que trois ans étaient une bonne idée, nous pensions pouvoir nous battre pour des points et peut-être des podiums. En y repensant, trois ans à rouler seul à l'arrière, c'était trop long."

Cependant, le Britannique reconnaît également que cela aurait été difficile s'il avait été assis aux côtés de Lewis Hamilton dès 2021 ou 2020.

George Russell - Monsieur régularité

Depuis son arrivée chez les Flèches d’argent, George Russell impressionne en se plaçant devant son illustre coéquipier. En effet, lorsque le jeune britannique a terminé une course cette saison, il s’est toujours positionné dans le top 5. Il est même monté à trois reprises sur la troisième marche du podium depuis le début de la saison.

Carlos Sainz est prêt à mettre ses intérêts de côté chez FerrariLire plus

Après onze courses en 2022, George Russell se positionne en cinquième position du classement des pilotes, comptant 19 points d’avance sur Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1.

Ontdek het op Google Play