Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Malin en Autriche, Fernando Alonso a sauvé Alpine d'une lourde pénalité
WK2022
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Malin en Autriche, Fernando Alonso a sauvé Alpine d'une lourde pénalité

Malin en Autriche, Fernando Alonso a sauvé Alpine d'une lourde pénalité

Actualités F1

Malin en Autriche, Fernando Alonso a sauvé Alpine d'une lourde pénalité

Malin en Autriche, Fernando Alonso a sauvé Alpine d'une lourde pénalité

Fernando Alonso, pilote de F1 pour Alpine, a une fois de plus montré toute son expérience. En effet, lors du Grand Prix d'Autriche, l'Espagnol échappé de peu à une lourde pénalité.

Fernando Alonso a connu un week-end difficile sur le Red Bull Ring, après que sa course sprint ait été gâchée par des problèmes électriques sur sa monoplace. L'Espagnol a été contraint de s'élancer de la dernière place sur la grille de départ dimanche dernier.

Ricciardo rejette les rumeurs de son départ de l'écurie McLarenLire plus

En course, le double champion du monde a réussi à revenir dans le top 10 et s'est rapproché de la cinquième position. Cependant, la voiture de sécurité virtuelle déclenchée par Carlos Sainz a obligé de nombreux pilotes, dont Alonso, à se rendre aux stands pour changer de pneus.

Lorsque le pilote Alpine est sorti des stands, il a immédiatement remarqué quelque chose d'étrange sur sa monoplace et a annoncé à la radio : " Back to the box, back to the box ", à la surprise de son ingénieur qui lui a demandé ce qui n'allait pas sur son A522.

Le pilote espagnol a simplement répété : "Retour au stand, retour au stand", c'est ainsi que le pilote Alpine a dû s'arrêter à nouveau, lui faisait plusieurs places au classement de la course.

Les informations recueillies à ce moment-là indiquent que la roue gauche de la voiture d'Alonso n'a pas été correctement serrée lors du premier arrêt au stand, ce que le double champion du monde a immédiatement remarqué.

Grâce à son expérience en F1, Fernando Alonso n'a pas voulu dire pourquoi il voulait rentrer aux stands afin d'éviter une lourde pénalité pour son équipe pour "arrêt au stand non sécurisé".

Après la course, Alonso a déclaré que la raison de son retour aux stands provenait de "vibrations" dans la voiture, l'écurie française n'a pas donné d'autres explications.

Ferrari dévoile un changement qui rend l'avantage de Red Bull "invisible"Lire plus

"Nous avons dû faire un autre arrêt aux stands, un tour après l'autre, parce que j'avais beaucoup de vibrations dans les pneus et nous ne savions pas ce qui n'allait pas", a déclaré le doyen de la grille.

La FIA a ouvert une enquête sur le retour en piste présumée dangereuse, mais elle n'a finalement pas réussi à prouver qu'il y avait un risque ou quelque chose d'illégal. Pourtant, elle affirme avoir analysé toutes les vidéos et entendu l'équipe française.

Ontdek het op Google Play