Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Masi rompt un silence de sept mois après son départ de la FIA
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Masi rompt un silence de sept mois après son départ de la FIA

Masi rompt un silence de sept mois après son départ de la FIA

Actualités F1

Masi rompt un silence de sept mois après son départ de la FIA

Masi rompt un silence de sept mois après son départ de la FIA

Michael Masi a finalement brisé son silence après la controverse de la saison dernière à Abou Dhabi et son départ de la FIA.

L'Australien ne s'était pas exprimé publiquement depuis la course finale de la saison 2021, où ses décisions ont fait l'objet d'un examen minutieux, car elles ont permis à Max Verstappen de remporter son premier titre de F1 devant Lewis Hamilton.

Red Bull espère que les nouveautés seront prêtes à temps pour le GP de FranceLire plus

La FIA a remplacé Masi à la direction de course au début de la saison, annonçant Niels Wittich et Eduardo Freitas comme co-successeurs, ainsi que la mise en place de nouvelles mesures pour aider la paire, avec une salle de contrôle de course à distance de type VAR.

Alors qu'il était prévu que Masi reste au sein de l'organe directeur de la F1, il a décidé de partir et de retourner en Australie.

Masi a été placé dans le rôle de directeur de course en 2019 après le décès tragique et soudain de Charlie Whiting avant le Grand Prix d'Australie cette année-là.

Il a cumulé ses fonctions avec le rôle de délégation de la sécurité, ajoutant à sa charge de travail tout au long de la pandémie de Covid-19.

Dans une déclaration publiée par Speedcafe.com, Masi a déclaré :

"Ce fut un plaisir et un honneur de représenter la FIA en tant que directeur sportif de la monoplace et directeur de course et délégué à la sécurité de la Formule 1 de la FIA depuis le décès inattendu et tragique de Charlie à Melbourne en 2019."

Wolff sur les ordres d'équipe chez Ferrari : " Je sais ce que nous aurions fait"Lire plus

"Ayant travaillé sur divers projets à travers le monde avec la Fédération et ses clubs membres pendant plus d'une décennie avant ma nomination, j'ai maintenant décidé de quitter l'organisation et de me réinstaller en Australie pour me rapprocher de ma famille et de mes amis."

"Je suis fier d'avoir travaillé en partenariat pendant de nombreuses années avec les différents clubs membres de la FIA, Formula 1 Group, les concurrents, les promoteurs et les exploitants de circuits, ainsi qu'avec mes collègues et l'équipe interne de la FIA."

"Je chérirai toujours les relations et les amitiés que j'ai développées tout au long de mon parcours."

"En particulier, je suis éternellement reconnaissant envers Herbie Blash et feu Charlie Whiting de m'avoir identifié comme un futur successeur en 2018, un rôle que j'étais impatient de prendre et d'apprendre de Charlie pendant de nombreuses années avant son décès."

"Je transmets également mes sincères remerciements pour le soutien et les conseils prodigués pendant mon mandat par l'ancien président de la FIA, Jean Todt, Stefano Domenicali, et mon équipe FIA monoplace dévouée".

"J'adresse mes remerciements aux dizaines de milliers de bénévoles et d'officiels dévoués qui permettent au sport automobile de se dérouler chaque jour dans le monde entier, car la sécurité des concurrents et des officiels est toujours restée ma priorité absolue."

"Je remercie le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem et son équipe présidentielle pour leur soutien personnel depuis leur nomination et je leur souhaite le meilleur pour l'avenir."

"Le soutien de ma famille, de mes amis et de mes collègues dans le monde entier au cours de ce voyage et en particulier au cours des derniers mois ne peut être décrit que comme extraordinaire et comme quelque chose que je chérirai toujours."

Ontdek het op Google Play